JO 2016 - L'Ethiopie précise que le marathonien protestataire ne sera pas poursuivi

22/08/16 à 16:59 - Mise à jour à 16:59

Source: Belga

(Belga) Un représentant du gouvernement éthiopien a indiqué lundi que Feyisa Lilesa, médaillé d'argent du marathon lors de la dernière journée des compétitions aux Jeux Olympiques de Rio, ne sera pas poursuivi après avoir profité de son passage sur la ligne d'arrivée et des interviews d'après-course pour critiquer le régime politique de son pays.

En passant le finish, peu de temps après le tout frais champion olympique Eliud Kipchoge, Lilesa avait croisé ses poignets, reprenant un geste utilisé par les manifestants anti-gouvernement dans son pays, dimanche. "Tu ne dois ta liberté qu'à ton support affiché pour ce gouvernement", avait ensuite expliqué l'athlète aux journalistes, précisant qu'il soutenait les protestations contre le régime en place en Ethiopie. Un porte-parole du gouvernement a indiqué lundi à un média d'Etat que Lilesa "est un athlète qui a décroché une médaille d'argent pour son pays". "Même si ce n'est pas permis de communiquer des messages politiques aux Jeux Olympiques, on l'accueillera en héros, avec les autres membres de la délégation", a-t-il ajouté. Feyisa Lilesa, âgé de 26 ans, avait laissé entendre en conférence de presse, à Rio, qu'il pourrait être emprisonné ou même tué à son retour au pays, et qu'il considérait la possibilité de ne pas s'y rendre après les Jeux. (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos