JO 2016 - John-John Dohmen: "Ce sera du fifty-fifty contre les Britanniques"

04/08/16 à 18:09 - Mise à jour à 18:09

Source: Belga

(Belga) La Grande-Bretagne est le premier adversaire des Red Lions dans le tournoi olympique de hockey masculin de Rio, ce samedi 6 août à 12h30 (17h30 en Belgique). "Cela fait plusieurs fois d'affilée que nous les rencontrons. C'est une équipe qui a vraiment le même niveau que le nôtre. Ce sera du fifty-fifty. C'est un match-clé, mais si on le perd, ce n'est pas dramatique. Il nous restera les quatre autres pour nous reprendre."

"La Belgique est plus forte qu'à Pékin et Londres mais les autres équipes aussi. Le hockey évolue beaucoup. Surtout en défense où il est de plus en plus difficile de marquer." "Lors des trois derniers matchs amicaux nous avons été assez efficaces. Mettre trois goals à l'Allemagne en 40 minutes c'est très difficile à faire. C'est clair qu'on est mieux qu'au Champions Trophy, il y a un mois et demi. Maintenant il y a beaucoup de bonnes équipes ici." "La forme et la fraîcheur physique devraient faire la différence au moment du quart de finale", estime Dohmen. "Si on est bien positionnés dans la poule et qu'on hérite d'une équipe qui nous convient bien, on a des chances. On est capable de battre tout le monde mais il est possible que l'on ne soit pas sur le podium." "Avec l'instauration des quarts de finale, on peut construire notre jeu, notre équipe durant la phase de poules si on ne gagne pas tout de suite. Cela offre une chance supplémentaire et cela enlève de la pression." Fort de ses deux expériences olympiques antérieures, le milieu de terrain du Watducks peut juger les conditions offertes à Rio: "La grande différence par rapport à Pékin et Londres est que le terrain est très très loin (plus de 20 km) du village. Sinon le terrain est excellent, les installations sont super dans le village. On a eu deux trois petits soucis en entrant dans le village. On a encore deux, trois fuites qui sortent à gauche et à droite du plafond dans le couloir mais c'est très bien. L'appartement est plus grand et plus confortable." "Le programme à Rio était de commencer assez fort au niveau physique et ensuite de bénéficier de trois jours de repos (au Club Med de Rio das Pedras) où on n'a pratiquement rien fait. Cela nous a fait beaucoup de bien pour être frais maintenant. On monte en puissance. On se sent super bien physiquement. Nous avons nos deux derniers entraînements aujourdhui (jeudi). Je crois que nous serons prêts pour samedi." (Belga)

Nos partenaires