JO 2008 - Le CIO aurait classé sans suite des dossiers d'athlètes jamaïcains positifs

02/04/17 à 21:23 - Mise à jour à 21:24

Source: Belga

(Belga) Le Comité International Olympique (CIO) aurait tenu secrets et classé sans suite des contrôles positifs d'athlètes jamaïcains lors des (ré)analyses des échantillons conservés des Jeux Olympiques de 2008, a accusé dimanche le chaîne de télévision publique allemande ARD dans un reportage.

Des traces de clenbutérol, un produit interdit, étaient en effet apparues lors des réanalyses des échantillons sanguins de ces athlètes jamaïcains. Mais le CIO ne l'a jamais révélé, et n'a engagé aucune poursuite à leur encontre. Le CIO a réagi face à ces allégations. Il a en effet publié un communiqué en assurant que la décision de clôturer ces dossiers sans donner suite avait été prise de commun accord avec l'agence mondiale antidopage dont l'avis sollicité a été suivi. "Cela concernait les athlètes de pays et de sports différents", précise le CIO. "Ils n'ont pas été poursuivis parce que les traces de clenbutérol étaient insignifiantes. L'Agence mondiale antidopage a été consultée pour avis. Elle a jugé qu'il n'était pas nécéssaire d'aller plus loin compte tenu de la dose infinitésimale de clenbutérol apparue et le CIO s'en est donc tenu là" (Belga)

Nos partenaires