Jeux paralympiques - Pieter Cilissen reçoit le trophée Victor Boin: "Une motivation supplémentaire pour Rio"

25/02/16 à 03:37 - Mise à jour à 03:37

Source: Belga

(Belga) L'athlète paralympique Pieter Cilissen a reçu mercredi au Sportimonium de Hofstade le trophée Victor Boin. Son père Nico estime qu'il s'agit d'un adjuvant moral important dans l'optique des jeux paralympiques qui se dérouleront du 7 au 18 septembre à Rio, où Pieter espère briller dans le tournoi de boccia.

"Pieter est le premier joueur de boccia au palmarès. C'est un grand honneur pour lui et son club anversois, le Wapper. Ce club a découvert Pieter et lui a permis de faire carrière. C'est le moment idéal pour le motiver dans l'optique de Rio, estime son père et superviseur. La boccia est un sport paralympique, proche de la pétanque, qui requiert de la tactique, de la concentration et du contrôle des muscles. Pieter Cilissen, 38 ans, est né avec une infirmité motrice cérébrale qui l'oblige à se déplacer en chaise roulante électrique et l'empêche de parler. Pieter Cilissen était déjà de la partie lors des jeux paralympiques de 2000 à Sydney. A Londres, en 2012, il avait remporté la médaille de bronze dans la compétition par équipe avec Kirsten De Laender et Pieter Verlinden. Il avait terminé à la neuvième place au concours individuel. A Rio, le natif de Tongres ambitionne de se distinguer dans la compétition individuelle et dans celle par équipe, aux côtés de Julie Lamberechts et de Kenneth Verwimp. Avec celui-ci, il a remporté l'année passée le titre européen. "Nous nous entraînons au minimum tous les deux jours. Nous partons pour Pékin le 13 mars pour les championnats du monde. Peter est cinquième au classement individuel et les quatre athlètes au-dessus de lui seront de la partie. Ce sera un test important avant les jeux", estime Nico Cilissen. Le trophée Victor Boin, qui ne peut être remporté qu'une seule fois au cours de la carrière d'un joueur ou d'une joueuse, a été attribué pour la première fois en 1974. Il récompense chaque année un ou une athlète paralympique pour ses prestations de l'année écoulée, pour l'ensemble de sa carrière ou pour son rôle au sein du mouvement paralympique. Le nom de la récompense rend hommage à Victoir Boin, ancien président du COIB, qui s'est énormément investi dans le développement du mouvement paralympique en Belgique. Le cycliste Tim Celen a également été honoré mercredi du trophée ENGIE Talent of the Year, remis au meilleur espoir de l'année. Le jeune homme de 17 a remporté l'année passé le titre de champion de Belgique de tricycle et a conquis une cinquième place pour sa première participation aux championnats du monde. (Belga)

Nos partenaires