Jeux Paralympiques - Les médaillés belges paralympiques mis à l'honneur après le succès de Rio

24/11/16 à 22:22 - Mise à jour à 22:24

Source: Belga

(Belga) Les athlètes paralympiques belges ont été mis à l'honneur jeudi au musée Adam de Bruxelles par le Comité paralympique belge (CPB), près de deux mois après la fin des Jeux Paralympiques de Rio. La délégation belge a ramené pas moins de 11 médailles du Brésil, meilleure levée olympique depuis 16 ans.

Outre un chèque remis aux médaillés (10.000 euros pour une médaille d'or, 7.500 pour l'argent et 5.000 pour le bronze), le CPB a tenu à féliciter toutes les personnes gravitant autour de la délégation pour cette édition très réussie. "Les résultats ont été excellents, tout comme la préparation. Malgré le challenge logistique suite aux désistements de certains athlètes russes avant le début de la compétition, la qualité de l'encadrement a été d'un très bon niveau", a déclaré Olek Kazimirowski, chef de mission à Rio. "C'est l'occasion de remercier nos athlètes et d'offrir leur prize money", a ajouté le chef de mission, qui s'est également félicité de l'exposition médiatique dont a bénéficié la délégation belge. "On parle davantage du handisport, nous sommes de plus en plus visibles aux yeux du grand public. C'est une évolution très positive." Si le public belge est de plus en plus exposé au paralympisme, les Brésiliens ont également répondu présents à Rio. Le record de fréquentation de Rio 2016 a d'ailleurs été établi pendant les Jeux Paralympiques. Grâce à des prix démocratiques, de nombreux Brésiliens se sont rendus dans les stades et ont participé à la ferveur populaire de l'événement. Anne d'Ieteren, présidente du CPB, s'est déclarée ravie de pouvoir fêter la délégation. "Nous tenions vraiment à remercier les athlètes mais aussi les entraîneurs et l'encadrement", a-t-elle raconté. "Grâce aux médias et à la très bonne dynamique sportive, nous percevons également des améliorations au niveau amateur. De nouveaux sportifs s'adonnent au handisport, des clubs vont se créer et des entraîneurs se forment". La page brésilienne tournée, les regards sont déjà tournés vers Tokyo, où se dérouleront les prochaines olympiades en 2020. "Nous voulons offrir la possibilité à nos athlètes de briller au Japon", a conclu Anne d'Ieteren. (Belga)

Nos partenaires