Jean-Michel Saive n'a plus qu'un concurrent pour la présidence de l'ITTF

10/05/17 à 11:35 - Mise à jour à 11:36

Source: Belga

(Belga) Le Qatari Khalil Al-Mohannadi s'est retiré de la course à la présidence de la Fédération internationale de tennis de table (ITTF). Jean-Michel Saive, lui aussi candidat, n'a désormais plus qu'un rival l'actuel président l'Allemand Thomas Weikert, 55 ans.

"Après de longues discussions avec des amis et surtout ma famille, j'ai décidé de me retirer, malgré le fait que je crois avoir eu de bonnes chances de gagner", a déclaré l'actuel président de la fédération qatari de tennis de table mercredi dans un communiqué. Al-Mohannadi vise toujours une place dans le comité exécutif de l'ITTF et a annoncé son soutien à Weikert. "Il a changé ce sport d'une manière positive ces deux dernières années et demie. Il mérite d'avoir la chance de poursuivre son travail pendant quatre ans et de développer sa vision." Al-Mohannadi a aussi évoqué Jean-Michel Saive (47 ans) comme "un fantastique joueur et ambassadeur du tennis de table" mais ne le voit pas comme président. "Il n'occupe aucune fonction importante dans le tennis de table. Il ne serait pas correct que son premier mandat soit celui de président de l'ITTF. Mais s'il gagne, je serai le premier à le féliciter." La fonction de président de l'ITTF est occupée depuis septembre 2014 par l'Allemand Thomas Weikert. Il avait succédé au Canadien Adham Sharara, réélu en 2013 mais démissionnaire, qui était resté quinze ans à la tête du 'ping' mondial. L'élection se déroulera le 31 mai, à partir de 9h00, à Düsseldorf. (Belga)

Nos partenaires