"Je ne comprends pas l'émoi suscité par mon contrat"

16/05/17 à 16:00 - Mise à jour à 17/05/17 à 09:34

Source: Sportmagazine

Il ne veut pas considérer cette interview comme un adieu mais le latéral droit Thomas Foket (22 ans) veut clarifier certaines choses. " J'entends que les trois parties s'y retrouvent. "

"Je ne comprends pas l'émoi suscité par mon contrat"

Thomas Foket : "J'ai amélioré mon gros point faible : apprendre à penser et à réagir en défenseur." © BELGAIMAGE

" Mon contrat arrive à terme en 2018 et j'ai décidé de ne pas le prolonger jusqu'en 2019. Franchement, je ne comprends pas l'émoi que ça suscite. Je n'y fais pas trop attention. La proposition est toujours sur la table et Gand reste une option. Je suis confiant. Les deux parties sortiront gagnantes de la question. Je ne demande pas mieux que le club perçoive un bon prix pour mon transfert. Nous tendons tous deux vers la sécurité. Je veux que toutes les parties sortent gagnantes de l'affaire.

Être ouvert à une proposition intéressante sportivement et financièrement n'est quand même pas un péché ? Pour Sven Kums et Laurent Depoitre, c'était maintenant ou jamais car à leur âge, le train n'allait pas passer deux fois. Ce n'est pas mon cas. En principe, je dispose de davantage de temps. Encore faut-il que plusieurs critères soient remplis : il faut que l'entraîneur me veuille, que le système de jeu et le championnat me conviennent, que le noyau soit de grande qualité. Une fois ces éléments réunis, ça peut réussir. Dennis Praet a trouvé ses marques à la Sampdoria, après un certain temps d'adaptation. Il s'agit d'être convaincu de ses possibilités personnelles.

Ma préférence va à l'Allemagne ou à l'Italie car c'est à ces championnats que mon profil correspond le mieux. Je suis un bon coureur sans être le footballeur le plus physique. Comme Thomas Meunier, j'aime arpenter le flanc. J'aimerais une équipe qui développe un football offensif, avec beaucoup de possession du ballon. J'ai envie de découvrir mes limites, de les repousser. C'est un défi merveilleux. Alors, si j'en ai l'occasion et que ça me paraît jouable, pourquoi ne tenterais-je pas ma chance ? "

Par Frédéric Vanheule

Retrouvez l'intégralité de l'article consacré à Thomas Foket dans votre Sport/Foot Magazine

En savoir plus sur:

Nos partenaires