J0 2016 - Seppe Van Holsbeke s'est approché à deux touches des quarts de finale du sabre individuel

10/08/16 à 21:58 - Mise à jour à 21:58

Source: Belga

(Belga) Seppe Van Holsbeke s'est approché à deux touches d'une place en quarts de finale de l'épreuve olympique du sabre individuel, mercredi à Rio. Le Gantois n'est toutefois pas parvenu à conclure face au Roumain Tiberiu Dolniceanu (N.6) qui a inscrit les quatre derniers points pour émerger 13-15 en huitièmes de finale.

"Dommage, vraiment dommage, il y avait moyen de passer", regrettait le sabreur de 28 ans. Classé 21e au ranking olympique et 32e mondial, il termine 9e ex aequo de l'épreuve. Il avait réussi un très beau premier tour en sortant l'Américain Eli Dershwitz, 20 ans, 11e au ranking olympique (N.12) à 20 ans, 15 touches à 12 au terme d'un assaut remarquable de maîtrise. "Fantastique", s'était alors exprimé Paul Corteyn, son coach. "Que s'est-il passé à 13-11 en ma faveur ? Je n'étais pas nerveux", a expliqué Van Holsbeke. "J'étais face au champion d'Europe (2013), vainqueur d'épreuves de Coupe du monde (et de Grand Prix, et vice-chamion olympique par équipes en 2012)), qui sait gérer ce genre de situation. A la fin, l'arbitre lui donne un point qui aurait dû me revenir et il réalise ensuite une fantastique parade-riposte. Et voilà c'est fini." Van Holsbeke de poursuivre: "J'ai fait tout ce que je pouvais: attaque, parade, défense, et cela marché ... jusqu'à 13-11. Je l'avais battu en stage et je savais que je pouvais le battre. Je n'étais pas inquiet ou nerveux." Malgré un mauvais début (1-4 pour le Roumain), il a égalisé à 5-5 et rejoint la pause (d'une minute) avec un léger avantage (8-7). Le champion de Belgique a encore eu une belle réaction quand il s'est retrouvé mené 9-11. Deux attaques en flèche lui permettaient d'égaliser (11-11) et gardant l'initiative il reprit l'avance à 13-11, avant de laisser échapper une victoire qui était à sa portée. "J'aurais préféré perdre 15-5." "Cela reste le plus beau tournoi de ma carrière. Au niveau de l'escrime pratiqué, de ma condition physique. Terminer parmi les seize meilleurs aux JO c'est bien, mais il y avait moyen d'aller plus loin." (Belga)

Nos partenaires