"J'étais dans un super jour mais je n'ai pas pu le montrer", regrettait Jens Almey

10/02/18 à 14:47 - Mise à jour à 14:49

Source: Belga

(Belga) Jens Almey a rejoint la zone mixte des interviews, les larmes aux yeux, dans la Gangneung Ice Arena, samedi soir. Quelques minutes auparavant, le patineur sur piste courte venait de voir s'envoler ses espoirs en demi-finales du 1.500m de shorttrack après une chute.

"Cela allait super bien aujourd'hui. Dans le tour préliminaire, j'ai eu la chance de dépenser très peu d'énergie, grâce à la chute (qui a impliqué trois adversaires, ndlr), pour rejoindre les demi-finales. Hier (vendredi), j'ai signé le tour le plus rapide de ma vie à l'entraînement, ce qui indiquait que j'étais vraiment en pleine forme. Aujourd'hui, j'ai vraiment eu une super journée, mais je regrette de ne pas avoir pu le montrer". Dans sa demi-finales, Almey a chuté à cinq tours de la fin après un malheureux contact avec un adversaire devant lui. Il termina son parcours dans les mousses de protection à l'extérieur de la patinoire. "On était au coude à coude. Cela arrive et ce n'est la faute de personne", a expliqué Almey, qui découvrait les JO à 21 ans. "Il y avait certainement moyen d'aller en finale B aujourd'hui. En tant qu'athlète, c'est regrettable de ne pouvoir montrer à quel point vous êtes bon. Ça me fait terriblement mal de sortir de cette manière. Il est triste que je n'ai pas pu le montrer à mes supporters, ma famille et mes amis. Je voulais montrer le vrai Jens. Maintenant, je dois attendre quatre ans." Almey se décrit comme quelqu'un doté d'une forte mentalité de vainqueur qui se met beaucoup de pression. "Je m'entraîne pour faire partie des meilleurs, j'ai une vraie mentalité de vainqueur. Je suis encore jeune, c'est pour cela que je ne dois pas diminuer mes ambitions. Je me pousse très fort, je me mets beaucoup de pression. C'est regrettable de m'être déçu un peu aujourd'hui. Le sport de haut niveau, c'est dur." (Belga)

Nos partenaires