Il faut nuancer la 4e place de la Belgique dans le classement de l'AMA

28/04/16 à 13:15 - Mise à jour à 13:15

Source: Belga

(Belga) Avec 91 cas de dopage en 2014, la Belgique se situe au 4e rang des pays où il y a eu le plus de cas positifs, selon un rapport publié mercredi par l'Agence mondiale antidopage (AMA). Hans Cooman, médecin coordinateur des contrôles antidopage en communauté flamande (NADO Vlaanderen), nuance ce "classement".

"Ce n'est pas parce que nous figurons à la 4e place que la Belgique utilise beaucoup plus de dopage que les autres pays", a-t-il confié à Belga. "Tout dépend de qui on contrôle et comment vous menez les contrôles." Les contrôles en Belgique sont "larges et inopinés" précise le médecin. "L'aspect santé est très important pour nous. C'est pourquoi nous menons de très nombreux contrôles auprès des sportifs amateurs, notamment dans les centres de fitness. Cela explique le grand nombre de cas. Si comme dans certains autres pays vous ne visez que les sportifs du plus haut niveau et qu'en plus vous les prévenez le chiffre chutera naturellement. Mais nous effectuons des contrôles aussi larges que possible et toujours de manière inopinée." Le chiffre des cas positifs en Belgique représente 3 à 4% des contrôles effectués. "La majorité ne sont pas professionnels. Les culturistes sont chaque année en N.1. Dans les sports de combat on trouve aussi beaucoup de cas positifs." Que la Russie figure en première position ne surprend pas le Dr Cooman. "Tout le monde connaît les problèmes qu'ils traversent. Apparemment, malgré le système mis en place, il y a encore des sportifs qui sont pris. Mais comme je viens de le dire il faut nuancer. On ne peut pas tout comparer." (Belga)

Nos partenaires