Ibrahima Seck: "Je suis fait pour la Premier League"

18/01/18 à 12:01 - Mise à jour à 12:01

Source: Sportmagazine

L'histoire d'Ibrahima Seck (28 ans) débute dans les rues poussiéreuses de Bargny, passe par les collines enneigées d'Épinal et se termine (pour l'instant) à Genk. Retour sur l'expédition agitée du nouveau Yaya Touré.

Au Sénégal, où les castes sont profondément ancrées dans la société, mieux vaut s'appeler Keita ou Coulibaly, des noms de famille à connotation noble. Les moins chanceux s'appellent Danté, Kouyaté, Koné ou Diabaté et sont vus comme des neenos, la caste considérée comme la plus basse de ce pays d'Afrique occidentale. Ce sont des artistes : poètes, musiciens, conteurs, menuisiers, tailleurs, ébénistes ou tisserands. Exercer une autre profession ne leur permet pas de changer de classe. Les Sénégalais vivent pour toujours avec la même étiquette. Bref, l'ex-colonie française n'est pas encore tout à fait entrée dans l'ère moderne.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Sport/Foot Magazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Sportfootmagazine.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires