"Hein n'est pas un ordinateur, c'est un homme"

05/06/18 à 10:44 - Mise à jour à 10:44
Du Sport/Foot Magazine du 30/05/18

La Jupiler Pro League 2017/2018 n'aura pas été la saison de Hein Vanhaezebrouck : à La Gantoise, le double Entraîneur de l'Année a été poussé vers la sortie par ses propres joueurs et à Anderlecht, il a également été visé par les critiques touchant un club en pleine mutation. De plus, en fin de saison, il s'est fait remarquer par ses déclarations sur Ricardo Sá Pinto. Nous en avons parlé en famille.

L'histoire de la famille Vanhaezebrouck est connue : ils sont cinq, ont grandi à Lauwe et toute leur vie a tourné autour du football. Le père, enseignant, était entraîneur des jeunes et secrétaire du White Star, les cinq enfants jouaient au foot et la mère faisait la lessive. Henk (53 ans) est moins d'un an plus jeune que Hein et a joué en équipes d'âges du club de football local avec lui. Ils partageaient également la même chambre, dans un grenier. Il entraîne les vétérans de Rekkem Sport , un club de quatrième provinciale. Dans la famille, on le considère comme celui qui connaît le mieux Hein. Ruth (48 ans), la seule fille, est la plus fanatique. Helmut (42 ans) et Dieter (51 ans) ont toujours été un peu dans l'ombre de leur grand frère bavard qui brillait à l'école mais estimait que le football était plus important et qui n'avait peur de rien mais ne supportait pas la défaite. Il voulait devenir footballeur professionnel puis entraîneur.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Sport/Foot Magazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Sportfootmagazine.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires