Marc Degryse
Opinion

26/10/15 à 15:07 - Mise à jour à 15:06

Hasi a trouvé la bonne formule

Pour Marc Degryse, le chroniqueur de Sport/Foot Magazine, Besnik Hasi a trouvé un équilibre et les prestations individuelles sont clairement montées d'un cran. Mais prudence, à Anderlecht, la critique revient très vite.

Hasi a trouvé la bonne formule

Besnik Hasi félicite Imoh Ezekiel. © BELGA

Anderlecht était malade il y a quelques semaines mais les Mauves ont grandi progressivement. Déjà contre Saint-Trond et Malines à domicile, on avait finalement vu de meilleures choses au niveau du jeu proposé par les hommes de Besnik Hasi. Le seul problème, c'était la finition, avec ce nombre incalculable d'occasions ratées.

Il fallait un déclic, et il s'est produit contre Zulte Waregem. Là, tout a tourné dans le bon sens avec quatre buts, et même un penalty marqué par Steven Defour. C'était excellent pour la confiance et le moral des troupes. Le but encaissé rapidement contre Tottenham aurait pu replonger le Sporting dans le doute, mais l'égalisation de Guillaume Gillet a été un véritable tournant. Dans le Topper, cette phase d'hésitation en début de match n'a plus été présente : Anderlecht a pris le match en mains dès le début. Les Mauves ont été bons et efficaces.

Les prestations individuelles sont clairement montées d'un cran. Et l'homme en forme, évidemment, c'est Stefano Okaka. Il est beaucoup plus complet qu'Aleksandar Mitrovic par sa présence dans le jeu : il pèse sur la défense, et en plus il marque. Ses trois dernières sorties ont été excellentes.

L'Italien est très bien alimenté par un flanc gauche très en forme. Ivan Obradovic est à nouveau le joueur qu'on avait connu à Malines, avec un apport offensif redoutable. Et que dire de Dennis Praet ? Contre Bruges, il a fait son meilleur match de ce début de saison, surtout en seconde période avec un but et une passe décisive. Mais déjà sur le premier but, même s'il a un peu de réussite en passant le ballon entre les jambes de Thomas Meunier, son entente avec Obradovic saute aux yeux. Leur duo avait déjà été à l'origine d'un but à Zulte Waregem, et la complémentarité est de plus en plus évidente.

Partager

La puissance de Kara en fait un peu le "Okaka de la défense".

Même si ce n'est pas son poste de prédilection, Guillaume Gillet a été très bon à l'arrière droit. Steven Defour est également en forme : ses coups de pied arrêtés sont enfin une menace, il ne se blesse plus et parvient à tenir 90 minutes. Physiquement, il a évolué. Derrière, j'ai trouvé Kara Mbodj excellent contre Bruges. Quand il est concentré et ne commet pas d'erreur, il est impressionnant sur le plan physique. Sa puissance en fait un peu le "Okaka de la défense".

Besnik Hasi a cherché en début de saison, mais il semble enfin avoir trouvé la bonne formule. Je n'étais pas convaincu par Gillet positionné devant la défense, mais Hasi a été flexible en tirant des conclusions rapides de cette période difficile. Le système actuel est bien équilibré, avec le travail d'Imoh Ezekiel sur le côté droit en perte de balle. Cerise sur le gâteau, le coach a regagné du crédit en réalisant un changement décisif contre Tottenham : la montée au jeu de Frank Acheampong a vraiment fait la différence et permis à Anderlecht d'aller chercher la victoire.

L'équilibre est là, mais il est fragile, Hasi le sait. Il est conscient qu'à Anderlecht bien plus qu'ailleurs, la critique revient très vite. Tout le monde joue la montre en disant qu'il attend les play-offs mais au Sporting, les supporters n'ont pas cette patience. Même lors de la phase classique, ils veulent être en tête, ou au moins lutter pour la première place. C'est sans doute le seul club où cette exigence perpétuelle est présente.

Nos partenaires