Harbaoui: "Les soucis offensifs d'Anderlecht? C'est plus mon problème!"

23/01/18 à 16:00 - Mise à jour à 16:32

Il y a un an, il faisait le buzz en lâchant ici un saignant " Weiler n'a pas de couilles ". Aujourd'hui, il est (presque) élogieux quand il parle du Suisse. Il crève de faim et c'est Dury qui doit en profiter. Reconstruction d'une métamorphose mentale - et idéalement sportive.

Harbaoui: "Les soucis offensifs d'Anderlecht? C'est plus mon problème!"

Hamdi Harbaoui : buteur un jour, buteur toujours. © BELGAIMAGE KOEN BAUTERS

Hamdi Harbaoui à propos...

...de son passage à Anderlecht : "Je regrette que ça ne se soit pas bien passé pour moi là-bas. Je le regretterai toujours, je le sais. Mais bon, ça ne va pas non plus gâcher ma carrière. Anderlecht ne va pas laisser une trace noire... J'ai quand même joué dans le plus grand club de Belgique, c'est un honneur, une fierté. Après, voilà, tu ne peux pas tout avoir. Il y a des moments où tu dois faire des choix. Si ta situation sportive ne te plaît pas, tu dois prendre les bonnes décisions, trouver d'autres solutions. C'est ce que j'ai fait."

...des problèmes offensifs d'Anderlecht : "C'est le problème de l'entraîneur, plus le mien. Moi, j'ai choisi de partir. Demande-moi si je vais marquer avec Zulte Waregem, je te répondrai oui... Demande-moi si Anderlecht va marquer, je te répondrai que je n'en sais rien. C'est leur problème. Leur problème à eux."

...de Hein Vanhaezebrouck : "Il veut imposer un système complètement à l'opposé de celui de Weiler, c'est ça qui est compliqué. Weiler ne voulait pas avoir la possession, il voulait profiter des contre-attaques. Vanhaezebrouck veut avoir la possession tout le temps, il veut dominer pendant tout le match. Il faut apprendre tout ça, il faut roder un système comme celui-là, ça prend forcément du temps. Si ça va marcher ? Si les joueurs comprennent, acceptent et appliquent, ça peut fonctionner, oui."

...de sa déclaration " Zulte Waregem avait besoin d'un buteur, j'arrive " : "Ce n'est pas de la provocation. On me connaît, quand même ? J'ai toujours été un buteur, un finisseur, j'ai marqué des buts partout où je suis passé. Il faut assumer son rôle. J'adore me fixer des objectifs en buts, je suis là pour les mettre au fond. Je ne me mets pas la pression mais je ne suis pas un loser. Il faut croire en ce qu'on fait. Si je ne crois pas en moi, qui va le faire ? Chacun a son caractère, sa personnalité. Je ne suis pas arrogant du tout, je ne suis pas le mec qui ne parle que de lui."

Par Pierre Danvoye

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Hamdi Harbaoui dans votre Sport/Foot Magazine

Nos partenaires