Glen De Boeck exige du renfort

14/07/16 à 10:00 - Mise à jour à 12/07/16 à 11:26

Source: Sportmagazine

L'entraîneur de Mouscron ne veut pas revivre le cauchemar de la saison dernière.

Glen De Boeck exige du renfort

Pour Glen De Boeck, Mouscron doit encore se renforcer. © BELGA

Après avoir réussi l'opération-sauvetage de Mouscron l'an dernier, Glen De Boeck aimerait pouvoir vivre une saison plus tranquille mais il a déclaré la semaine dernière que la campagne de transferts menée par le club jusqu'ici ne le satisfaisait pas.

"Je pense que personne n'a envie de revivre le scénario de la saison passée. Je pensais qu'on serait plus avancé à cette époque de l'année mais je peux comprendre que d'autres aient un autre avis sur la question et que, à cause de l'EURO, le mercato débutera plus tard, même si des clubs comme Zulte Waregem ont anticipé en réalisant sept transferts.

Jusqu'ici, nous avons perdu huit joueurs et trois seulement sont arrivés. Ce n'est pas assez et il nous faudra encore du renfort, même si je suis satisfait de ce que j'ai vu jusqu'à présent en stage et lors des matches amicaux. Je suis certain que, d'ici deux à trois semaines, nous aurons suffisamment de matériel humain à notre disposition pour livrer une bonne campagne."

Yuri Selak, le manager sportif, explique qu'il faut considérer Anice Badri, Valentin Viola et Filip Markovic comme des renforts car ils n'ont pas donné la pleine mesure de leurs moyens en 2015-16. Pour lui, Mouscron est bien plus avancé qu'il y a un an à pareille époque.

"Pas d'accord", dit De Boeck. "Badri et Markovic ont déjà beaucoup progressé la saison dernière. Badri nous a même sauvés contre Louvain et Anderlecht, ce n'est donc pas un renfort. Nous avons perdu beaucoup de joueurs: sans quatre ou cinq renforts de talent, ce sera difficile."

On peut se demander si, à Mouscron, il n'est pas plus important de valoriser des joueurs que de bien figurer au classement. "Ce n'est pas le sentiment que j'ai eu lors des négociations", dit De Boeck. "Je n'ai pas pour vocation de former des jeunes. Je veux des résultats et pour cela, j'ai besoin de joueurs expérimentés. C'est eux qui feront progresser les jeunes. J'ai bien insisté sur ce point et, dès lors, j'ai confiance. D'autant que, jusqu'ici, on m'a demandé mon avis sur chaque transfert effectué."

Par Christian Vandenabeele

Nos partenaires