Glasgow 2018 - "On peut s'attendre à un bon Euro de natation de la part des Belges"

31/07/18 à 22:52 - Mise à jour à 22:54

Source: Belga

(Belga) Au terme d'une bien longue journée jalonnée de retards à l'aéroport de Zaventem, à celui de Londres et enfin du bus qui devait les conduite au Tollcross Swimming Center de Glasgow, les nageurs belges ont pu s'entraîner une petite heure en tout fin d'après-midi mardi.

Rik Valcke, responsable des élites flamandes et des relais masculins nationaux, aborde ces championnats d'Europe de natation en grand bassin (50 mètres) de manière positive. "Je pense que nous pouvons espérer de bons championnats. Evidemment, il est très dommage de perdre Pieter Timmers (malade et resté en Belgique, ndlr). D'abord pour lui, car il était en forme. Ensuite pour les relais, car il était un atout et nos ambitions seront dès lors réduites." Une nouvelle génération de relayeurs fait son apparition dans cet Euro, elle va préparer l'avenir sans son finisseur désigné. Celui (ou ceux) qui va le remplacer doit encore être choisi par le staff technique. Au niveau des performances individuelles, "Kimberly Buys peut réaliser un truc sur 50m papillon (elle a le 5e chrono des engagées, ndlr), mais aussi Fanny Lecluyse qui a retrouvé son meilleur niveau sur 200m brasse (9e chrono des inscrites, ndlr). Louis Croenen, s'il bat son record de Belgique (sur 200m papillon, 11e chrono des participants, ndlr) peut lui aussi aller en finale." Avec l'absence du vice-champion olympique du 100m libre, la Belgique a perdu son meilleur atout de podium. "Ce sera difficile d'y accéder. Mais en finale, tout peut arriver." Quant à la jeune Valentine Dumont, Rik Valcke estime en observateur (il n'a pas la charge de la sociétaire du Namur Olympic Club) qu'atteindre une finale "serait déjà superbe. C'est sans doute encore un peu tôt pour espérer un podium." (Belga)

Nos partenaires