Glasgow 2018 - Gymnastique - Nina Derwael a été (un peu) trahie par ses nerfs aux barres asymétriques

02/08/18 à 21:35 - Mise à jour à 21:37

Source: Belga

(Belga) "Je suis pas totalement satisfaite", reconnaissait malgré son sourire permanent Nina Derwael en évoquant sa prestation aux barres asymétriques lors des qualifications des championnats d'Europe de gymnastique artistique, jeudi à Glasgow, Ecosse.

Ses 14.400 points étaient loin de son meilleur score de la saison (15.300). "J'ai toujours plus de stress en qualification qu'en finale parce que je me dis que si cela se passe mal, il n'y aura pas de finale. Alors qu'en finale, le stress est différent." "Maintenant, je vais attendre toute la soirée ce que vont faire les autres. J'espère vraiment me qualifier pour la finale et pouvoir ainsi réaliser l'exercice que je veux faire." "Aujourd'hui j'avais trop d'énergie à l'échauffement, j'allais trop loin, trop haut. Au début, j'ai tout bien contrôlé puis j'ai moins bien réussi un élément et j'ai ensuite commencé à hésiter. J'ai décidé de renoncer à un autre élément." "C'est difficile d'être favorite, beaucoup plus que d'être outsider." Selon sa coach, Marjorie Heuls, il a deux Françaises, une Britannique, deux Russes qui devraient être en mesure de se qualifier pour la finale dans cet agrès. "Cela dépendra de la notation. On sait que dans la dernière rotation, les notes sont généralement plus élevées. Ce sera très juste." Nina Derwael pourrait, le cas échéant, se consoler en disputant la finale de la poutre mais sans pouvoir y briguer le titre. (Belga)

Nos partenaires