Glasgow 2018 - "Deux finales européennes en gymnastique masculine c'est inédit"

10/08/18 à 00:02 - Mise à jour à 00:06

Source: Belga

(Belga) "C'est un Euro réussi. Deux finales individuelles (Noah Kuavita, 4e à la barre fixe; Dennis Goossens, 5e aux anneaux) c'est inédit pour la gym (masculine) belge. Et on a une première réserve (Jonathan Vrolix au sol) qui pourrait encore disputer une finale en cas de forfait", Gilles Gentges était satisfait de la prestation de la Belgique, jeudi à l'issue des qualification des championnats d'Europe de gymnastique artistique de Glasgow.

"D'un autre côté on est un peu déçu pour l'équipe. Même si la 12e place était officiellement notre objectif, quand on voit qu'on est à 1/10e de la 10e place et à 3 points de la finale, elle était possible. Il faudra encore un peu de temps pour y arriver. La cohésion de l'équipe est là et les jeunes ne sont pas loin. C'est encourageant pour l'avenir. L'Euro restait une compétition de préparation pour les championnats du monde qui sont notre objectif car c'est la première phase de qualification pour les Jeux. Il faut faire un Top 24 à Doha (25 octobre-3 novembre). Le Top 12 ici c'est de bon augure." "Je suis incroyablement content d'être en finale", Dennis Goossens affichait son sourire des bons jours. "La pression était forte. Je suis content de ma prestation. J'ai encore commis une ou deux petite fautes. Je ne vais pas parler de podium. Mon meilleur résultat est une 7e place donc si je fais mieux dimanche, je serai satisfait. Mais c'est vrai que quand on est 5e on est pas loin du podium. Mais il faut d'abord disputer la finale." "J'avais à l'esprit qu'une finale pouvait être possible, si je faisais un bon exercice", Noah Kuavita n'était pas totalement surpris de sa 4e place à la barre fixe. "Et cela a réussi. En principe en finale, tout est possible. Je vais essayer de faire comme aujourd'hui une bonne prestation et on verra", a conclu le champion de Belgique. (Belga)

Nos partenaires