Gert Verheyen : la cote à la Côte

10/05/18 à 12:00 - Mise à jour à 08/05/18 à 15:12

Gert Verheyen (47 ans) va effectuer ses débuts d'entraîneur en championnat la saison prochaine, à Ostende. Avant même de commencer, il est considéré comme un grand entraîneur. Pourquoi? Témoignages.

Gert Verheyen : la cote à la Côte

Gert Verheyen. © BELGAIMAGE

"La confiance est cruciale pour lui"

Chris Van Puyvelde, conseiller sportif de la Pro League et directeur technique de l'UB, a également côtoyé Gert Verheyen pendant cinq ans, quand il était l'adjoint de Trond Sollied au Club Bruges.

"Gert jouit déjà d'une estime considérable parce qu'il est un excellent analyste et les gens s'attendent donc à ce qu'il soit aussi bon au poste d'entraîneur. Son travail en équipe nationale lui vaut aussi beaucoup de considération, de la part des joueurs comme des clubs. Il franchit un cap car dorénavant, il va travailler pour obtenir des résultats et il va être constamment sous pression. Maintenant, c'est lui que les commentateurs vont analyser. Mais il sait très bien dans quoi il s'engage.

Ces dernières années, Gert a fait ce qu'il aimait. Son travail d'analyste était apprécié et il a pu se développer dans une atmosphère professionnelle chez nous. La Pro Licence, le stage à l'étranger, le contact avec les professeurs, le sélectionneur, les clubs, leurs responsables des jeunes, les écoles de sport de haut niveau : toutes ces expériences l'ont formé.

Gert a toujours eu des opinions très tranchées. Au fil du temps, la structure de son jeu et ses consignes sont également devenues de plus en plus claires. Je trouve que Gert et Franky sont très complémentaires. Franky attache beaucoup d'importance à la technicité et à l'équilibre. Gert se laissera sans doute davantage influencer par les aspects physique et tactique dans ses décisions.

Gert a besoin d'être convaincu par un projet. Il doit s'y sentir très bien, être sûr de pouvoir réussir. Il ne partira pas à l'aventure. Il s'appuie sur une vision et sur des motivations soigneusement pensées. Il va changer de vie et il est d'autant plus important pour lui de s'entourer de gens qu'il connaît et en qui il a confiance. La confiance est très importante pour lui. Il a besoin de se sentir respecté. Je sais qu'il est à l'aise grâce à la présence de Van der Elst et d'Hugo Broos à Ostende mais aussi grâce à tout le nouveau management du club et au projet qui lui est présenté.

Je m'attends à ce que son équipe développe un football qui lui correspond : un ensemble bien structuré, avec des consignes claires, discutées avec le noyau, bien exercées et étayées par des chiffres. Il ne fera pas de cadeau à ses joueurs. Ils vont devoir travailler et montrer leur professionnalisme."

Par Christian Vandenabeele

Retrouvez les autres témoignages à propos de Gert Verheyen dans votre Sport/Foot Magazine

Nos partenaires