Genk suit ses joueurs non-stop grâce à une montre intelligente

19/10/17 à 11:16 - Mise à jour à 11:18

Source: Belga

(Belga) Les joueurs du Racing Genk sont suivis à la trace par leur club grâce à un bracelet connecté. C'est ce qu'a annoncé jeudi Het Laatste Nieuws. Certains joueurs ne sont pas ravis par l'arrivée de cette surveillance obligatoire, bien que mise en place dans le but d'optimaliser les prestations individuelles. La Commission de la protection de la vie privée se pose également des questions.

L'appareil, nommé Whoop, enregistre jour et nuit la fréquence cardiaque des joueurs et la variabilité de celle-ci. Sur base de ces données, la capacité de récupération et le temps de sommeil nécessaire pour chaque joueur est calculé afin de se présenter frais sur le terrain, continue HLN. L'utilisation obligatoire de cet appareil est un point sensible au sein de l'effectif limbourgeois. "Certains criminels portent un bracelet électronique à la cheville, à Genk c'est au poignet", a déclaré un joueur, préférant garder l'anonymat. La Commission de la protection de la vie privée comprend l'inquiétude des joueurs. "Pour être conforme à la loi, les joueurs doivent donner leur accord par écrit car les données de santé sont considérées comme sensibles", a déclaré la responsable de communication Sarah Boulerhcha à HLN. "Un joueur ne peut pas être obligé de porter un tel bracelet. En cas de refus, il ne peut pas non plus être sanctionné par son club. Le cas échéant, il pourrait porter plainte au près de notre institution", a ponctué Sarah Boulerhcha. (Belga)

Nos partenaires