Genk redoute le passé de Leon Bailey

08/10/15 à 09:00 - Mise à jour à 06/10/15 à 17:07

Source: Sportmagazine

Mouscron-Péruwelz renonce à poursuivre ce joueur qui aurait signé au Canonnier.

Genk redoute le passé de Leon Bailey

Le talentueux Leon Bailey se serait engagé en faveur de Mouscron avant de signer à Genk. © BELGA

Deux assists et un pied dans le troisième but contre le Standard: Leon Bailey est de plus en plus décisif pour Genk mais il ne peut s'exprimer en dehors des courtes réactions d'après-match : le club protège cet attaquant de 18 ans. Ni le DT Dimitri de Condé ni les entraîneurs qui ont travaillé avec lui lors de son premier passage il y a trois ans ne peuvent parler de lui : pas question qu'il lise chaque semaine qu'il est un phénomène. Genk veut aussi éviter que son passé resurgisse.

Avec son tuteur Craig Butler, il a arpenté l'Europe trois ans. Butler l'a présenté à Genk, au Standard, à Anderlecht, à Ostende et à Mouscron, début juillet. Cinq personnes ont mené les négociations : Bailey, Butler et son fils Kyle, Roger Van Gool et Ömer Ziylan. Les parties ont signé un accord par lequel Bailey s'engageait à signer pour le club hennuyer dès qu'il aurait 18 ans, soit le 9 août dernier. Il a alors signé à Genk, " le club de ses rêves. "

" Nous n'avons pas discuté avec Mouscron ni signé. Nous avons écouté ", affirme Ziylan, patron de I Football Management. " Comme ça n'avançait pas, nous nous sommes tournés vers Genk. Dès mars, Van Gool et moi avons entamé des pourparlers avec Patrick Janssens et de Condé. "

Laurent Denis conteste : " Ils ont signé, je possède les documents. " Le RMP a envisagé des démarches juridiques mais y renonce. " Nous n'avons pas grand-chose à gagner. "

Par Kristof De Ryck et Jan Hauspie

Nos partenaires