Genk dans le peloton de tête, Lokeren et Waasland-Beveren s'imposent aussi

16/08/15 à 08:11 - Mise à jour à 08:10

Source: Belga

Après le partage entre Mouscron-Péruwelz et le Standard (1-1) en avant soirée, trois rencontres comptant pour la 4e journée de la Jupiler Pro League étaient au programme samedi soir.

Genk dans le peloton de tête, Lokeren et Waasland-Beveren s'imposent aussi

© BELGA

Genk, qui a battu Westerlo (2-1), se retrouve dans le peloton de tête avec Anderlecht, Bruges, Ostende, Saint-trond et le Standard. Lokeren et Waasland-Beveren sont les deux autres vainqueurs au détriment de Malines (2-0) et de Zulte Waregem (2-1).

A peine transféré de Charleroi, Sébastien Dewaest a noté sa première titularisation avec Genk. L'ex-Carolo a instantanément connu sa première frayeur avec son nouveau club suite à une perte de balle de Tshimanga (2e). Alors qu'il a bénéficié de beaucoup d'espace, Schouterden a expédié le ballon à côté. Le début de la rencontre a été assez lent et Genk n'avait pas encore été vraiment dangereux quand Buyens (11e) a ouvert la marque (1-0). Les Limbourgeois ont encore eu quelques velléités offensives par De Camargo, Gorius, Schrijvers et Buffel mais Westerlo n'était pas sous pression comme l'a prouvé Gounongbe (38e), qui a égalisé (1-1).

Gounongbe est passé près du bis à la reprise (49e) mais sur le contre (50e), Buffel a redonné l'avance à Genk (2-1). Le Racinq a tenté de marquer un troisième but que Gorius et De Camargo ont effleuré.

A la recherche de son premier succès, Lokeren avait la rage au coup d'envoi et Patosi aurait pu lui donner l'avance à deux reprises (6e, 8e). Le Sud-Africain était dangereux mais inefficace. Après des

sursauts d'Enoh, Lokeren a momentanément fait du sur-place. Malines, qui s'est créé sa première occasion par Verdier (27e), n'a pas pris de la hauteur. Au contraire, Gillet a déjoué une ruse de Patosi (37e) avant de s'incliner sur penalty (41e). Le gardien a repoussé l'envoi de Maric mais le ballon a rebondi dans les pieds du même Maric, qui n'a pas manqué la seconde chance (1-0).

Le début de la deuxième période n'a pas été plus pimenté que la fin de la première. Malines a essayé de mettre la pression, Jankovic lançant Veselinovic (55e) et Hanni (66e) dans la bagarre. Cette nouvelle force de frappe n'aura pas fait mouche. Contrairement à Ansah qui, monté à la 78e, a assuré le succès de Lokeren à la 88e (2-0).

Enfin, Waasland-Beveren a démarré pour la quatrième fois avec la même équipe en tablant sur le duo Emond et Gano en attaque. A Zulte, Leye a fait sa rentrée après sa commotion et a pris place en pointe avec De Ridder et Kaya en soutien. Cette disposition a permis aux visiteurs d'avoir la maîtrise du ballon. Cette domination était stérile: la première action dangereuse a été dessinée à la 26e.

Beveren n'a pas fait preuve d'une grande propension offensive mais a hérité de la première occasion (27e) par Emond, qui s'est montré trop précipité. Myny, lui, a gardé son calme (38e) et a ouvert la marque (1-0).

A sa première action après la reprise (47e), Zulte Waregem a égalisé par Leye (1-1). Le match était relancé. Emond (49e) et Gano (53e)ont inquiété Bosssut et Henkinet a sauvé son camp sur une nouvelle tentative de Leye (54e). Mais après l'heure de jeu, le rythme a de nouveau baissé. On semblait s'acheminer vers un final soporifique quand Buyl a vérifié si Henkinet était bien attentif (80e). Directement après (81e), Gano a redonné l'avance aux Waeslandiens (2-1).

En savoir plus sur:

Nos partenaires