Gand vise l'Europe

29/03/18 à 10:00 - Mise à jour à 27/03/18 à 12:11

Le manager général Michel Louwagie précise certains points avant le début des play-offs.

Gand vise l'Europe

Michel Louwagie. © BELGAIMAGE

Dimanche prochain, Gand se déplace à Anderlecht, le club de son ancien entraîneur, Hein Vanhaezebrouck. Ensuite, les Buffalos reçoivent le Club Bruges puis ils se déplacent au Standard, tenant de la Coupe. L'équipe devra être solide pour défendre sa quatrième place (25 points) et diminuer son retard sur Anderlecht (28) et Charleroi (26).

"Nous entamons les play-offs avec la volonté de nous qualifier à tout prix pour la Coupe d'Europe", déclare Michel Louwagie. "Ça a toujours été notre objectif. Évidemment, suite à la victoire en Coupe du Standard, nous dépendons de différents paramètres mais nous visons une place dans le top trois, même si la quatrième peut éventuellement être qualificative."

Yves Vanderhaeghe, qui a pris 44 des 63 points mis en jeu depuis son embauche début octobre, peut compter sur un noyau quasi au complet. Victime d'une élongation en mars, Roman Yaremchuk retrouve la forme. Seul le défenseur central serbe Aleksandar Mitrovic, à nouveau opéré à la cheville, est indisponible pour plusieurs mois.

"Nous perdons du même coup un joueur important", constate Louwagie. "Pendant notre remontée, le duo central Gigot-Mitrovic a vraiment été exceptionnel. Nous avons encaissé fort peu de buts. Entre-temps, Dylan Bronn a repris les tâches de Mitrovic, Sigur Rosted s'est joint à l'équipe et nous pouvons réaligner Thomas Foket à droite. Le noyau a été étoffé depuis la saison 2015-2016. Je m'attends à ce que toute la sélection soit mise à contribution quand nous devrons jouer trois matches importants en une semaine."

Samedi dernier, Gand avait écoulé 16.200 mini-abonnements alors que les abonnés étaient prioritaires jusqu'à dimanche. Les Buffalos ont disputé le championnat régulier devant un maximum de 17.900 supporters. "C'est très positif pour l'avenir. Je m'attends à un statu quo", affirme le manager général. "C'est synonyme de stabilité, de continuité. Les gens connaissent manifestement le chemin de notre Ghelamco Arena. Je suis donc très optimiste."

Moses Simon, Lovre Kalinic et Gigot sont souvent annoncés partants cet été. "Nous l'avons promis à Moses, qui n'a plus qu'un an de contrat", précise Louwagie. "C'est différent pour Kalinic, qui est encore lié à Gand pour trois saisons. Mais si nous recevons une bonne offre, nous avons convenu que Lovre pourrait partir. Quant à Gigot, ce ne sera possible que contre un montant exceptionnel. En principe, il va encore rester un moment chez nous, puisqu'il n'est arrivé qu'il y a un an et demi. Vendre un joueur dans un délai aussi court n'a aucun sens."

Parmi les footballeurs loués, le retour de Peter Olayinka (22 ans, SV Zulte Waregem) est le plus réaliste. "Nous avons établi un plan avec lui il y a deux ans et il a été respecté. Nous sommes particulièrement satisfaits de sa progression. Donc, en principe, il revient chez nous."

Par Frédéric Vanheule

En savoir plus sur:

Nos partenaires