Gala du Sport 2017 - "Nafi a gagné de la qualité mentale"

17/12/17 à 00:16 - Mise à jour à 00:17

Source: Belga

(Belga) Elu pour la seconde année consécutive entraîneur belge de l'année, Roger Lespagnard était évidemment un homme heureux d'autant que sa protégée Nafissatou Thiam a aussi été récompensée pour la 3e fois et la seconde consécutive.

"L'an dernier, c'était bien d'avoir une consécration finale après 43 années comme entraîneur", a rappelé celui qui est aussi bourgmestre de Fléron et qui affiche 71 printemps. "Cette année-ci, la magnifique performance de Nafi m'a permis d'avoir cette même récompense. J'espère que cela va durer." "Au Mondial, elle a eu un peu de stress de ne pas gagner. Elle a vaincu un grand moment de stress, deux-trois semaines avant. Maintenant, elle sait qu'elle peut gagner. Elle n'a plus peur. Les Jeux et les différents championnats qu'elle a gagnés font qu'elle a gagné de la qualité mentale." Interrogé sur la part de l'entraîneur dans le succès de son athlète, Lespagnard a été très clair: "Ce n'est pas du 50-50. C'est du 100% de sa part et du 100% de la part du coach. Chacun travaille dans son domaine au mieux. On est arrivé à une certaine maturité tous les deux. Quand quelque chose ne va pas, je corrige immédiatement." Après ses titres olympique et mondial, Thiam va évidemment viser le titre européen à Berlin en 2018, le seul grand événement qu'elle n'a pas encore gagné. "Elle est arrivée à un tel niveau que désormais c'est le physique qui compte. Si elle est en bonne forme, elle peut faire un bon résultat. On souhaiterait travailler plus la technique, mais on n'a pas de salle à disposition." Roger Lespagnard a évoqué ouvertement l'objectif du record du monde de Jackie Joyner-Kersse (7291 points en 1988). "Faut pas rêver. C'est une possibilité. D'ici deux trois ans, quand elle aura terminé ses études, et si elle fait son Master un peu plus tard. J'ai fait mes calculs. Il faudrait travailler tout l'hiver, améliorer la technique et si on met tout ensemble, c'est possible. Le record d'Europe est plus aisé, ce ne sont que quelques points." "On travaille durement le physique actuellement. On va partir du 4 au 21 janvier à Ténérife travailler la technique, la vitesse, les haies." (Belga)

Nos partenaires