Finale World Triathlon Series - Le Français Raphaël Montoya champion du monde espoirs, Jonathan Wayaffe 18e

15/09/17 à 22:03 - Mise à jour à 22:05

Source: Belga

(Belga) Le Français Raphaël Montoya est devenu champion du monde espoirs (-23 ans) de triathlon, vendredi soir à Rotterdam, en marge de la finale des World Triathlon Series qui se déroule ce week-end aux Pays-Bas. Au terme de 1,5 km de natation, des 40 km de vélo et des 10 km de course à pied, bouclés en 1h51:28, le Niçois de 21 ans a devancé de 5 secondes son compatriote Dorian Coninx (1h51:32) et de 20 secondes l'Australien Luke Willian (1h51:48).

L'Azuréen, champion du monde (2015) et d'Europe (2014) juniors, bloti dans un premier groupe de poursuivants derrière ses compatriotes Coninx et Bergère, échappés lors de la partie cycliste, est remonté en tête de la course peu avant le 3e km de la dernière discipline. Ensemble avec Coninx, les deux Français ont ensuite été dépassés par Willian lors du 3e des 4 tours de course à pied, mais ont profité d'une pénalité de 15 secondes infligée à l'Australien pour reprendre définitivement les commandes de la course dans les derniers kilomètres, Montoya se montrant plus rapide que Coninx lors du sprint final. Dans le clan belge, les deux triathlètes engagés, Erwin Vanderplancke et Jonathan Wayaffe, sortis de l'eau respectivement en 33e et 45e position, ont fait partie d'un deuxième peloton de poursuivants à quelque deux minutes de la tête de course. Au final, Wayaffe, auteur d'un beau chrono de 32:19 dans les derniers 10 km, a terminé à la 18e place, en 1h54:21, tandis que Vanderplancke s'est classé 36e, en 1h56:36. Les courses élites dames et messieurs, comptant comme épreuve finale de la World Triathlon Series, auront lieu samedi. Jelle Geens, Christophe De Keyser, Peter Denteneer et Marten Van Riel, à partir de 13h00 dans la course masculine, ainsi que Claire Michel et Valérie Barthelemy, dès 15h45 chez les féminines, y défendront les chances de la Belgique. (Belga)

Nos partenaires