Finale de la World League de hockey (m) - "La Belgique a réussi à garder sa forme olympique", estime son entraîneur Shane McLeod

04/12/17 à 20:04 - Mise à jour à 20:06

Source: Belga

(Belga) A la veille de disputer avec ses Red Lions la dernière rencontre de la Belgique en phase de groupes de la finale de World League messieurs de hockey, mardi contre les Pays-Bas, l'entraîneur fédéral Shane McLeod a profité de la journée de repos à Bhubaneswar (Inde) pour faire le point après deux rencontres dans le tournoi.

"On ne peut qu'être heureux de la tournure de ces deux premiers matchs", estime le tacticien néo-zélandais, "mais le plus important dans ce genre de tournoi c'est de grandir au fur et à mesure de la compétition", met-il aussitôt en garde. Vainqueur 3-2 des champions olympiques argentins samedi et de l'Espagne sur un score de forfait (5-0) dimanche, les hommes de McLeod impressionnent tous les observateurs, contrairement à ses propres joueurs qui jugent leurs deux prestations "suffisantes", mais sans plus. "L'avis des joueurs est influencé en partie seulement par le staff technique, qui a pour mission de les faire évoluer en cours de tournoi et de les garder concentrés sur leur sujet. Mais l'essentiel de leur opinion provient d'eux-même et du groupe. Ils sont à la recherche de la perfection et sont avides de travailler chaque détail. Cela fait partie de notre processus de développement mis en place depuis quelques années maintenant", précise-t-il. Avec deux victoires en autant de rencontres, la Belgique est la seule nation parmi les huit qualifiées à avoir réussi un sans faute avant la dernière rencontre de poule mardi, alors que les habituels ténors mondiaux ont tous connu quelques ratés. "Notre gros avantage est d'avoir gardé un groupe fort identique à celui de la dernière olympiade de Rio, mais surtout d'être parvenus à conserver notre niveau atteint lors de ces JO de 2016. On se rend compte que d'autres nations sont seulement au début de leur processus de renouvellement. La moyenne d'âge de notre équipe était l'une des plus jeunes à Rio, c'est maintenant que nous en tirons le bénéfice. D'autant plus que nos jeunes joueurs intégrés depuis lors connaissent parfaitement la musique et sont d'énormes talents en devenir", ajoute encore le mentor des Red Lions. Quasi assurée de la première place de son groupe A, la Belgique devrait trouver l'Inde , 4e du groupe B, sur sa route en quart de finale. "Peu importe l'adversaire", réagi immédiatement McLeod, "mais jouer l'Inde devant son public est toujours incroyable. Ce serait de toute façon une expérience formidable." (Belga)

Nos partenaires