Finale de la Coupe Davis - Lucas Pouille: "Je craignais Darcis, mais je n'avais qu'une envie, tout défoncer ! "

26/11/17 à 22:06 - Mise à jour à 22:08

Source: Belga

(Belga) "Je kiffe! Il n'y a rien de plus beau que de gagner en équipe, avec des potes, devant mon public, ma famille et mes amis", s'est exclamé Lucas Pouille. Le Français, 18e mondial, était aux anges après avoir offert, dimanche soir à Lille, une dixième Coupe Davis à la France à la suite d'une victoire contre Steve Darcis (ATP 76) dans le cinquième match décisif de la finale contre la Belgique. Le Nordiste, 23 ans, a vécu son jour de la gloire en balayant le 'Monsieur Coupe Davis' belge 6-3, 6-1 et 6-0 dans le Stade Pierre Mauroy en à peine 1h34 de jeu.

"Je craignais Darcis, évidemment", expliqua-t-il. "C'est un excellent joueur. Je crois que les cinq dernières fois où il a joué à 2-2, il a gagné. Je savais dès lors que ce serait compliqué. Cela avait été un match très intense avant entre Jo (NdlR: Jo-Wilfried Tsonga) et Goffin, avec un niveau de jeu incroyable. J'étais donc très tendu dans les vestiaires, mais quand je suis monté sur le court, je n'avais qu'une envie, tout défoncer!" Lucas Pouille avait une grande responsabilité sur les épaules, mais le natif de Grande-Synthe, non loin de Dunkerque, n'a pas craqué. Du haut de ses 23 ans et de ses 185 centimètres, il a mis ses 81 kilos de muscles dans la balle pour jouer comme un grand et étouffer Steve Darcis à la manière d'un rouleau compresseur dès le premier point. "Je voulais remporter ce trophée. J'ai donc mis toutes mes émotions de côté et donné le maximum. Je suis très heureux d'avoir réussi à faire le match qu'il fallait pour l'emporter plus facilement que prévu", ajouta-t-il, espérant que son ami David Goffin (ATP 7), avec qui il a prévu de partir en vacances mardi prochain, ne lui en voudra pas trop. "Je n'ai pas encore eu de message de David comme quoi il annulerait les vacances. J'espère qu'il viendra en tout cas", sourit-il. "Maintenant, la rencontre est terminée. Nous ne sommes plus du tout adversaires." (Belga)

Nos partenaires