Finale de la Coupe Davis - David Goffin: "j'espère que ce ne sera pas notre dernière finale"

26/11/17 à 20:59 - Mise à jour à 21:01

Source: Belga

(Belga) Malgré ses deux victoires, contre Lucas Pouille (ATP 18) vendredi et Jo-Wilfried Tsonga (ATP 15) dimanche, David Goffin était déçu de la tournure des évènements au stade Pierre Mauroy de Lille où la Belgique s'est inclinée face à la France (3-2), deux ans après une première finale perdue à Gand contre la Grande-Bretagne (3-1).

"La déception est là malgré mes deux bons matches", a regretté le numéro 7 mondial, finaliste du Masters une semaine plus tôt. "Quand l'équipe perd, on est forcément déçu. Le week-end a été dur, la saison a été longue et difficile aussi. Après cette finale perdue, on a tous un peu les nerfs qui lâchent. On craque un peu, mais on n'oublie pas les super moments passés ensemble. Il y a de très bonnes choses dans cette équipe. On verra l'année prochaine. Jouer le premier tour à domicile, c'est déjà bien." Au premier tour du groupe mondial 2018, la Belgique recevra la Hongrie au Country Hall de Liège du 2 au 4 février. David Goffin aura terminé une année exceptionnelle pour lui par deux succès individuels en Coupe Davis. A 26 ans, le Liégeois est devenu numéro 7 mondial, le meilleur classement de sa carrière, a doublé le nombre de ses succès sur le circuit ATP en décrochant deux victoires successives à Shenzhen et Tokyo et rejoint surtout la finale du Masters écartant au passage le numéro 1 mondial, l'Espagnol Rafael Nadal, et le grand favori le Suisse Roger Federer. Le tout au cours d'une année qui l'a vu se relever d'une grosse blessure à la cheville après s'être pris les pieds dans le tapis au 3e tour à Roland Garros, lui coûtant notamment sa participation à Wimbledon. David Goffin a remporté ainsi une 17e victoire (la 9e d'affilée) sur ses 18 derniers matches de Coupe Davis, ne s'inclinant que face au numéro 1 mondial, Andy Murray, en finale à Gand en 2015 contre la Grande-Bretagne. Le Liégeois affiche un bilan de 21 victoires et 3 défaites en simple en Coupe Davis et saluait le travail accompli par son capitaine Johan Van Herck depuis son intronisation en 2011. "Quand Johan a repris l'équipe, il a mis ses règles pour former un groupe et qu'il y ait un état d'esprit collectif où tout le monde est soudé avec le staff, les joueurs, même avec nos compagnes. On a formé une famille. On a amélioré cela au fil des matches et on a été deux fois en finale, j'espère que ce ne sera pas la dernière." (Belga)

Nos partenaires