Festival offensif de Charleroi face à Courtrai (5-2)

17/05/15 à 22:23 - Mise à jour à 22:23

Les Zèbres se sont imposés de bien belle manière face à Courtrai (5-2) pour leur avant-dernier rendez-vous à domicile de ces PO1.

Festival offensif de Charleroi face à Courtrai (5-2)

Neeskens Kebano, Kalifa Coulibaly et Dieumerci Ndongala étaient en verve ce dimanche. © BELGA

Charleroi n'a pas fait dans le détail face à Courtrai dans une rencontre très ouverte qui a démarré sur les chapeaux de roues. Dès la première minute, Neeskens Kebano s'infiltre dans le rectangle courtraisien et est arrêté correctement par Maxime Chanot. Monsieur Dierick n'est pas de cet avis et indique le point de penalty. Le Soulier d'Ebène se charge alors de la conversion et ouvre le score pour Charleroi (1-0). Le ballon à peine remis en jeu, Courtrai se rue à l'attaque et Adam Marusic reprend, en un temps, un centre venu de la gauche directement dans les filets de Nicolas Penneteau pour faire 1-1. Trois minutes plus tard, les Carolos partent en contre-attaque après un corner courtraisien. Dieumerci Ndongala déborde bien sur la droite du terrain et sert parfaitement Kalifa Coulibaly, esseulé au deuxième poteau, qui n'a plus qu'à pousser le ballon dans les filets (2-1). La rencontre se poursuit sur de bonnes bases et les Zèbres se créent quelques belles possibilités par l'entremise de Clément Tainmont ou Enes Saglik mais Courtrai n'est pas en reste. Après une belle tentative de Van Eenoo à la 32e, Ivan Santini contrôle le cuir dans le rectangle, cinq minutes plus tard. Le Croate se retourne bien et sert Stijn De Smet qui croque sa frappe mais trompe néanmoins Penneteau (2-2). La partie reste toujours aussi folle et dans la minute qui suit, Kebano s'infiltre dans l'axe, fixe ses adversaires avant de glisser le cuir dans un trou de souris pour Dieumerci Ndongola qui remporte son duel avec Laurent Henkinet et fait 3-2.

La deuxième mi-temps repart sur le même mode : Steeven Willems profite d'une relance hasardeuse pour s'enfoncer sur son flanc gauche avant de centrer, côté opposé, pour Ndongola. Le Congolais contrôle parfaitement et glisse le cuir entre les jambes de Henkinet pour donner une avance de deux buts aux siens (4-2). A la 56e, Kebano doit céder sa place sur blessure à Cristophe Diandy mais ça n'affecte pas le secteur offensif carolo puisque trois minutes plus tard, Saglik ouvre pour Clément Tainmont sur le flanc gauche. Le Français contrôle parfaitement de la poitrine avant de lober le gardien courtraisien (5-2). Largement supérieurs ce soir, les Zèbres se sont encore montrés dangereux devant le but courtraisien sans toutefois trouver à nouveau le chemin des filets.

Au classement, Charleroi, 5e, compte désormais trois points d'avance sur son adversaire du jour et ne pointe plus qu'à une unité du Standard.

Par Jules Monnier

Nos partenaires