Europa League - Mircea Lucescu, coach du Shakhtar, a encore un compte à régler avec Anderlecht

09/03/16 à 23:22 - Mise à jour à 23:22

Source: Belga

(Belga) Le Shakhtar Donetsk s'attend à une rencontre compliquée jeudi à Lviv (19h) contre Anderlecht lors de la manche aller des huitièmes de finale de l'Europa League de footballl. Après l'élimination en phase de poules de la Ligue des Champions, les Ukrainiens ont jeté leur dévolu sur l'Europa League. De plus, Mircea Lucescu était le coach du Dinamo Bucarest quand le Sporting a éliminé le club roumain en demi-finale de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupes lors de la saison 1989-1990.

"C'était difficile de jouer contre Anderlecht, qui comptait alors sept joueurs néerlandais dans ses rangs (il n'y en avait qu'un sur le terrain, Wim Kooiman, ndlr) et leur coach (Aad de Mos, ndlr). Lors du match retour, l'arbitre était aussi un Néerlandais (John Blankenstein, ndlr). Nos chances étaient restreintes. De plus, la révolution était d'actualité à l'époque en Roumanie et les conditions étaient loin d'être idéales", a déclaré Lucescu. A l'époque, Anderlecht avait gagné les deux matches sur le même score (1-0) avant de s'incliner en finale face à la Sampdoria (2-0 après prolongations). "Comme par le passé, beaucoup d'étrangers jouent à Anderlecht. Ils ne sont pas très réguliers et alternent les bonnes rencontres avec des plus mauvaises. Mais cela reste une équipe bien organisée avec de bons joueurs et des attaquants rapides. Ils jouent un peu comme les autres équipes belges avec un tempo assez élevé durant toute la rencontre. Au milieu de terrain, ils se battent sur tous les ballons et se projettent vite vers l'avant. Par contre, ils font de temps un temps une faute technique. Nous nous attendons à une partie malaisée. Même si nous avons gagné le week-end dernier (3-1 contre Vorskla Poltava, ndlr), nous n'avons pas bien joué", a conclu le Roumain de 70 ans. (Belga)

Nos partenaires