Europa League - L'Olympiacos reste favori aux yeux de Besnik Hasi

18/02/16 à 23:03 - Mise à jour à 23:03

Source: Belga

(Belga) Marquer au moins un but sans en encaisser, le scénario dont rêvait l'entraîneur d'Anderlecht Besnik Hasi s'est réalisé jeudi soir contre l'Olympiacos, battu 1-0 au Stade Constant Vanden Stock, en match-aller des 1/16e de finale de l'Europa League de football.

"C'était en effet le résultat espéré", a-t-il d'ailleurs admis en conférence de presse. "Mais je persiste néanmoins à considérer l'Olympiacos comme le favori de notre duel. Vous l'avez vu vous même, il y a énormément de qualité dans cette équipe qui est surtout parfaitement organisée. D'autant que dans leur précipitation à faire sauter le verrou mes joueurs ont souvent trop vite perdu le ballon qu'il était ensuite tellement difficile de reconquérir. Je connais l'ambiance là bas et c'est vraiment un match très compliqué qui nous attend à Athènes. Mais je pointe quand même deux éléments qui peuvent jouer en notre faveur. D'abord au coup d'envoi, à 0-0, et tant que ce score ne bougera pas, c'est Anderlecht qui sera qualifié. Ensuite si on parvient à résister à la terrible pression que va devoir subir mon équipe pendant la première demi-heure, on va bénéficier d'espaces, ce qui n'a jamais été le cas ce soir (jeudi, ndlr). L'objectif ne sera donc pas forcément de conserver le nul blanc, et il sera peut-être même finalement plus facile de marquer en Grèce qu'ici, où il a fallu un coup de pouce du destin pour inscrire un but. Ce goal de Kara est évidemment d'une très grand importance, mais son jeu en défense aussi. Il ne m'avait pas toujours donné satisfaction ces derniers temps, et je suis très content de le voir revenu au niveau qu'on est en droit d'attendre de lui. Vu nos situations respectives en championnat, je n'ai pas comme mon collègue Marco Silva, la possibilité de faire souffler plusieurs joueurs ce week-end (Anderlecht joue dimanche à Waasland-Beveren, ndlr). C'est la réalité, et cela ne change rien à notre détermination. On a suffisamment de qualités pour relever ce double défi. Mais il faudra sortir un tout gros match, meilleur que celui-ci, pour arracher notre qualification", conclut Hasi. . (Belga)

Nos partenaires