Europa League - Avec le Sparta Prague Brabec (Genk) n'avait pas pu empêcher un doublé de Stanciu

22/02/17 à 18:27 - Mise à jour à 18:30

Source: Belga

(Belga) Le défenseur tchèque du Racing Genk Jakub Brabec, 24 ans, ne conserve pas forcément un bon souvenir du football roumain, avant de retrouver l'Astra Giurgiu, champion de Roumanie, jeudi soir (21h05) à la Luminus Arena en match retour (2-2 à l'aller) des 1/16e de finale de l'Europa League de football.

Il y a quelques mois en effet, avec le Sparta Prague au 3e tour préliminaire de la Ligue des Champions, lui et son équipe avaient été envoyés au tapis pour le compte, 2-0 (1-1 à l'aller) par un doublé de... Nicolae Stanciu qui depuis poursuit également sa carrière en Belgique. Il avait de plus été exclu à la 51e minute! A 1-0. "Je pense que l'Astra et le Steaua sont des équipes très comparables", a expliqué Brabec mercredi en conférence de presse. "Elles obtiennent de bons résultats en Europe. Ce match au Steaua ne constitue effectivement pas mon meilleur souvenir. Mais c'est du passé et ce qui m'intéresse maintenant, c'est l'avenir...". Arrivé à Genk l'été dernier, Jakub Brabec avait dans un premier temps perdu sa place lorsqu'Albert Stuivenberg a succédé à Peter Maes à la tête de l'équipe. "J'étais très déçu", avoue-t-il. "Car j'avais jusque là joué tous les matches. Mais un footballeur n'ignore pas que ce genre de choses risque de se produire lors d'un changement d'entraîneur. Le nouveau coach m'a écarté au début, mais il m'a aussi beaucoup parlé, et cela m'a bien aidé..." Jakub Brabec a certes dû céder sa place à Bryan Heynen à la 67e minute dimanche passé contre Charleroi (1-1), mais après avoir été pratiquement assommé par le poing du gardien français des Zèbres Nicolas Penneteau. "J'avais deux dents cassées et j'ai dû alller chez le dentiste lundi matin", raconte-t-il. (Belga)

Nos partenaires