Europa League - Arsenal et la Lazio cartonnent, l'Atletico assure, Marseille piégé par Leipzig

05/04/18 à 23:43 - Mise à jour à 23:46

Source: Belga

(Belga) Arsenal et la Lazio ont fait forte impression en inscrivant quatre buts jeudi en quarts de finale aller de l'Europa League de football. Les Anglais se sont en effet imposés 4-1 face au CSKA Moscou alors que les Romains, sans Jordan Lukaku, blessé, ont gagné 4-2 face à Salzbourg. L'Atletico Madrid a lui aussi pris une bonne avance en vue du match retour face au Sporting de Lisbonne, alors que Leipzig a pris l'ascendant sur l'Olympique de Marseille (1-0).

Sixième de Premier League avec treize points de retard sur la 4e place, Arsenal se concentre désormais sur l'Europa League. Dominateurs face à Moscou, les Gunners ont plus qu'un pied en demi-finale. Aaron Ramsey a rapidement montré la voie aux siens d'une frappe dans le plafond (9e), avant qu'Aleksandr Golovin ne s'empresse de rétablir l'égalité sur coup-franc (14e). Un penalty provoqué par Mzsut Özil et transformé par Alexandre Lacazette a ensuite permis de relancer Arsenal (23e). Dans la foulée, l'équipe d'Arsène Wenger a rapidement assommé son adversaire grâce à une talonnade aérienne splendide de Ramsey (28e) et une frappe tendue de Lacazette (35e). La Lazio a pour sa part choisi la deuxième période pour se déchaîner face à Salzbourg. En première période, Senad Lulic avait ouvert le score après 8 minutes, mais Valon Berisha avait égalisé sur penalty à la 30e. En deuxième période, Marco Parolo (49e), Felipe Anderson (74e) et Ciro Immobile (76e) ont permis aux Italiens de prendre une bonne option sur les Autrichiens qui avaient provisoirement fait 2-2 via Takumi Minamino (71e). À domicile, l'Atletico Madrid a liquidé le Sporting Lisbone avec un 2-0 efficace. Koke a mis les choses au clair dès la première minute en profitant d'une erreur de la défense adverse. Une quarantaine de minutes plus tard, Antoine Griezmann a lui aussi bénéficié de l'inattention des défenseurs portugais pour mettre les siens à l'abri (40e). Enfin, Marseille s'est fait surprendre en toute fin de première période par Leipzig et Timo Werner (45e+1). Bien aidé par le gardien marseillais Yohann Pele après avoir mystifié son garde du corps Boubacar Kamara, le buteur allemand a donné une mince avance aux siens avant le match retour. (Belga)

Nos partenaires