Europa League - Anderlecht force sa qualification à l'Olympiacos malgré un arbitrage sujet à discussions

26/02/16 à 00:12 - Mise à jour à 00:12

Source: Belga

(Belga) Le Sporting d'Anderlecht est allé arracher sa qualification pour les huitièmes de finale de l'Europa League jeudi au Stade Georgios Karaiskakis d'Athènes contre l'Olympiacos (1-2). Le club du Pirée a ouvert le score sur un pénalty litigieux de Fortounis (29e). En prolongations, Frank Acheampong a délivré les Bruxellois en marquant à deux reprises (103e et 112e).

Sans Steven Defour, sur le banc, mais avec Leander Dendoncker, le Sporting d'Anderlecht se déplaçait au Pirée dans l'espoir d'accrocher un huitième de finale après sa victoire 1-0 au match aller. Le début de match est parti à toute allure. Frank Acheampong, parti seul au but, a été arrêté par un défenseur. Alors que tout le banc anderlechtois pensait bénéficier d'une faute, l'arbitre n'a pas bronché. Silvio Proto a ensuite réalisé une magnifique triple parade devant Ideye, Fortounis et Durmaz (9e). L'arbitre, M. Arnold Hunter, a sifflé un pénalty pour Olympiacos pour une faute de main inexistante de Kara Mbodji. Kostas Fortounis l'a tranquillement converti (29e), au grand dam du banc anderlechtois, abasourdi. Au retour des vestiaires, l'Olympiacos aurait pu faire 2-0 si Alan Pulido avait cadré sa frappe (52e). Filip Djuricic, jusque là plutôt discret, est parti au but quand Botia, dernier homme, l'a fauché fautivement. Nouvelle incompréhension générale quand M. Hunter n'a donné que la carte jaune à l'Espagnol (57e). Djuricic a ensuite décoché un tir, bien arrêté par Roberto (63e). Dans la foulée, Andy Najar, parti en contre, a trouvé le poteau (64e). Anderlecht n'est pas en réussite mais a pu compter sur un impérial Silvio Proto,auteur de plusieurs parades déterminantes (78e et 90e+3), pour décrocher la prolongation. Steven Defour, monté au jeu à la 97e, a changé le cours du match. L'ancien Soulier d'or a arraché le ballon avant de le glisser à Suarez, également monté en cours de match. "Mati" a adressé un centre à Acheampong. Le Ghanéen a gardé son calme pour ajuster Roberto d'un plat du pied dans un angle très réduit (1-1, 103e). L'ailier de 22 ans s'est permis le luxe d'inscrire un doublé. Bien décalé par Defour, le Ghanéen a subtilement glissé le ballon entre les james de Roberto (1-2, 112e). Anderlecht n'avait plus atteint les 8e de finale de l'Europa League depuis la saison 2009-2010. Ils avaient alors été sortis de l'épreuve par Hambourg. (Belga)

Nos partenaires