Europa League - Albert Stuivenberg a vu Genk écrire l'histoire

16/03/17 à 23:08 - Mise à jour à 23:10

Source: Belga

(Belga) Le Racing Genk a rejoint pour la première fois de son histoire les quarts de finale d'une Coupe d'Europe de football, grâce à sa victoire (2-5 et 1-1) remportée au dépens de la Gantoise ces deux derniers jeudis.

"La satisfaction et la fierté prédominent dans cette qualification et dès lors nous écrivons l'histoire", a commenté le coach limbourgeois Albert Stuivenberg. "La Gantoise a sorti Tottenham du tournoi donc nous sommes fiers d'avoir pu les éliminer. Je trouve Gand une très forte équipe. Nous sommes maintenant en quarts et nous voulons aller plus loin. Le tirage n'a pas d'importance. Si vous êtes encore dans le tournoi, vous savez que ce sera encore plus difficile contre les meilleures équipes. Il n'y a plus de mauvais adversaires." Après une bonne première période, les Genkois ont faibli ensuite. "Avant la pause, nous avons beaucoup pressé en attaque et marqué un superbe but. Gand est toujours resté menaçant, mais cela n'a pas produit beaucoup d'occasions. La 2e mi-temps a bien repris mais ce fut moins bon ensuite. On a senti la fatigue dans l'équipe. C'était la 51e rencontre de la saison. On a laissé filer l'occasion de faire 2-0 et alors on sait qu'un but adverse peut tomber. Je dois complimenter Gand parce qu'ils ont continué à jouer jusqu'à la dernière minute. Nous ne pouvions plus vraiment jouer le jeu que nous voulions." La trêve internationale va permettre au club de souffler avant le début des play-offs, à l'exception des internationaux. "Je vais demander aux coachs nationaux de laisser mes joueurs souffler. Ils ont un programme chargé. Nous allons essayer d'avoir tout le monde en forme pour le début des play-offs II le 2 avril." . (Belga)

Nos partenaires