Euromillions Volley League - La Ligue de volleybal cherche une solution au forfait du Topvolley Antwerpen

16/09/17 à 20:11 - Mise à jour à 20:12

Source: Belga

(Belga) La Ligue belge de volleyball a donné le départ de la nouvelle saison de l'Euromillions Volley League ce samedi à Zellik. La compétition est marquée par le forfait général du Topvolley Antwerpen qui a été communiqué la semaine dernière. Ce sont donc neuf équipes au lieu de dix qui se disputeront le titre. "Tous les clubs de volley belges ont des problèmes", a avoué le président de la Ligue Philippe Boone.

"L'époque des mécènes locaux qui soutiennent les équipes de volley est terminée. Il est toujours plus difficile de trouver des sponsors et les budgets pour aller de l'avant", a poursuivi Boone. On s'en est bien rendu compte la semaine dernière lorsque le Topvolley Antwerpen a annoncé qu'il ne disputerait pas la saison 2017-2018. Le président Boone et le directeur général Marc Spaejers se sont exprimés à ce propos ce samedi. "Anvers vivait au-dessus de ses moyens. Ils ont parlé d'une dette structurelle mais on ne peut pas se voiler la face. Le club a accumulé les pertes année après année. Nous avons parlé avec tous les acteurs et la conclusion a été qu'on ne pouvait plus aller de l'avant de la sorte", a estimé Boone. "Anvers a donc décidé tout seul de se retirer. Nous ne lui avons rien imposé." Selon le règlement de la fédération, un club qui est forfait doit repartir des séries provinciales mais la Ligue de volley planche sur une option alternative. "Si le Topvolley Antwerpen parvient à proposer un 'businessmodel' correct et sain pour la saison 2018-2019, le club pourra peut-être revenir en première division sans devoir passer par les niveaux inférieurs. Il faudra que ce soit précisé dans le règlement mais la porte est entre-ouverte pour le Topvolley Antwerpen." En attendant, ce forfait pénalise l'Euromillions volley Ligue et les équipes qui y participent. "Sans Anvers, les clubs vont devoir se passer de deux gros matches. La valeur marketing de leur saison diminue donc de 20 à 25%", poursuit Boone. La Ligue de volleyball pense également à changer la formule du championnat avec des playoffs de quatre équipes au lieu de six comme c'était le cas avant. Après la saison régulière les clubs seraient divisés en trois poules avant de passer aux playoffs. "Avec trois clubs, c'est quasiment impossible de faire des playoffs 2 et totalement inintéressant. Nous avons le temps pour prendre une décision mais il faut parvenir à tomber d'accord. Et comme tout le monde le sait, les relations entre la Ligue et la Fédération ne sont pas les meilleures." (Belga)

Nos partenaires