Euroligue (d) - Sopron surprend Yakin Dogu, privé d'Ann Wauters, et rejoint Ekaterinbourg en finale

20/04/18 à 22:34 - Mise à jour à 22:36

Source: Belga

(Belga) Privé d'Ann Wauters, blessée au genou, Yakin Dogü a été éliminé en demi-finale de l'Euroligue féminine de basket, vendredi, en Hongrie. Le club turc a été battu par l'équipe hongroise de Sopron qui organise l'évènement 68 à 65 (mi-temps: 40-30) et qui rejoint ainsi Ekaterinbourg, avec Emma Meesseman, en finale.

Sopron a créé une énorme surprise pour sa première participation au Final Four. Les Hongroises ont été emmenées par l'Américaine Yvonne Turner (19 pts), la jeune Espagnole de 21 ans, Angela Salvadores (16 pts) et la Serbe Aleksandra Crvendakic (10 pts, 11 rebonds). Une autre Serbe Jelena Milovanovic a inscrit le panier à 3 points décisif à 1 seconde du terme, alors que les Hongroises avaient pourtant dominé la majorité de la partie. Yakin Dogü, vainqueur de l'Eurocoupe la saison dernière, participait pour la première fois à l'Euroligue. Ann Wauters n'a pas joué. L'intérieure flandrienne, 37 ans, 1m95, souffre du genou depuis son opération au ménisque en décembre dernier et est aussi très incertaine aussi pour la finale dimanche. Ann Wauters reste cependant, et de loin, la meilleure marqueuse de l'histoire de l'Euroligue avec 3.771 points à son compteur devant l'Américaine Diana Taurasi (3.200 points). Elle dispute le Final Four de l'Euroligue pour la 12e fois de sa carrière, ayant remporté le trophée à quatre reprises avec l'US Valenciennes-Orchies (2002 et 2004), Samara (2005) et Valence (2012). Plus tôt dans la soirée, Ekaterinbourg avait réussi à battre son grand rival russe, le Dynamo Kursk 84 à 77 avec 19 points et 8 rebonds pour Emma Meesseman. Lauréate en 2016 pour son arrivée dans le club russe de l'Oural, et 3e l'an dernier, Emma Meesseman, 24 ans, 1m93, pourrait ajouter une deuxième fois l'Euroligue à son palmarès. Ekaterinburg se qualifie pour la 4e finale de son histoire après avoir remporté le titre européen en 2003, 2013 et 2016. Les joueuses de l'Espagnol Miguel Mendez, arrivé en cours de saison, mettent fin à une série de 33 victoires d'affilée de Kursk en Euroligue, tentant du titre, coaché par un autre Espagnol, Lucas Mondelo, le sélectionneur national. La finale a lieu dimanche à 20h00 après le match pour la 3e place à 17h00. (Belga)

Nos partenaires