Euro de football féminin 2017 - Les Red Flames légitimement déçues, mais veulent retenir les points positifs

25/07/17 à 01:12 - Mise à jour à 01:13

Source: Belga

(Belga) La Belgique, battue 1-2 par les Pays-Bas pour son dernier match de poule lundi à Tilburg, a été éliminée de l'Euro de football féminin auquel elle prenait part pour la première fois. Les Red Flames étaient légitimement déçues au coup de sifflet final, mais voulaient retenir les points positifs de leur campagne.

"Nous avons fait un bon de match, puis quelques erreurs individuelles nous ont coûté les buts", analysait la capitaine belge Aline Zeler. "Nous avons montré de meilleures choses en seconde période, mais il faut reconnaître que les Pays-Bas nous étaient supérieurs dans pas mal de domaines. Cela dit, nous pouvons être fières de nous. Contre le Danemark, nous méritions mieux et au moins le match nul, après ce fut la victoire contre la Norvège et on termine par un beau derby, mais qui ne tourne pas à notre avantage. Il y a beaucoup de points positifs que l'on veut prendre avec nous pour notre prochain objectif: la Coupe du monde 2019." Tessa Wullaert, auteur du but égalisateur, celui de l'espoir, lundi contre les Néerlandaises abondait dans le même sens. "C'est contre le Danemark que nous perdons les points pour nous qualifier pour les quarts de finale", estimait le Soulier d'Or. "Nous avions bien entamé les 15 premières minutes aujourd'hui (lundi). Ce fut un peu plus difficile après la blessure de Maud (Coutereels, longtemps soignée pour un choc à la tête, ndlr), mais ce fut mieux en deuxième mi-temps. C'est sûr que le but égalisateur nous a donné un coup de fouet, mais malheureusement, nous avons pris un deuxième but. Nous avons tout donné dans cet Euro, nous pouvons être fières parce que le football féminin vit en Belgique et j'espère que cela va continuer pour les qualifications pour la Coupe du monde en septembre." La Belgique entame sa campagne pour le Mondial 2019 en France par un premier match de qualification le 19 septembre à Louvain contre la Moldavie. Les Red Flames figurent dans un groupe avec également l'Italie, la Roumanie et le Portugal. "C'est dommage de terminer (l'Euro) ainsi", admet la joueuse. "Nous avons mené la vie dure aux Néerlandaises", se félicite-t-elle malgré tout. "Nous avons tout donné, et notre mentalité était la bonne". Quant à son propre but, "c'était une passe, mais la balle a fini sa course dans le but". Le match d'ouverture du tournoi pour les Belges, perdu contre le Danemark, semble en tout cas dans toutes les têtes, synonyme d'occasion manquée de connaître un Euro bien différent. "Ce match était crucial, et c'est bien dommage de l'avoir perdu", abonde Janice Cayman. "Mais nous avons acquis de l'expérience, et espérons que nous débuterons mieux le prochain tournoi. Nous avons un groupe encore jeune, avec une importante marge de progression". Côté néerlandais, c'était la joie lundi soir. Incertaine avant la rencontre Lieke Martens aura finalement pris part au duel inscrivant le but décisif à un quart d'heure du terme. "Pas mon plus beau but, mais peut-être l'un des plus importants", a avoué la Néerlandaise, élue joueuse du match. (Belga)

Nos partenaires