Euro de football féminin 2017 - Ives Serneels veut "trouver où la Belgique peut faire mal au Danemark"

14/07/17 à 22:37 - Mise à jour à 22:40

Source: Belga

(Belga) Les Red Flames sont dans la dernière ligne droite qui les mène aux championnats d'Europe de football féminin qui débutent dimanche aux Pays-Bas. L'équipe nationale féminine de football belge affrontera le Danemark lors d'un premier match qui s'annonce d'ores et déjà délicat.

Arrivées aux Pays-Bas mercredi, les Red Flames règlent les derniers détails sur les terrains d'entraînement de Rheden à quelques kilomètres de Doetinchem où elles joueront dimanche à 20h45 leur premier match dans le groupe A de cet Euro 2017. Leur adversaire, le Danemark n'est assurément pas commode et avait atteint les demi-finales de la dernière édition disputée en Suède en 2013. Pas de quoi impressionner les Flames qui l'avaient d'ailleurs battu l'an dernier lors de l'Algarve Cup au Portugal. "Notre première préoccupation est de trouver où nous pouvons faire mal à cette équipe du Danemark", a déclaré le sélectionneur Ives Serneels en conférence de presse. "Le Danemark, c'est un collectif solide qui a de très bonnes qualités individuelles. Nous devrons empêcher leurs meilleures joueuses de s'exprimer au mieux et rentrer rapidement dans notre match. Nous les connaissons bien et c'est un avantage de les avoir affrontées à plusieurs reprises. Si nous faisons une bonne prestation et que le Danemark n'est pas à son meilleur niveau, il y aura assurément moyen de faire quelque chose. Notre objectif est simple: nous voulons gagner. Cela dit, ça ne veut pas dire qu'on doit gagner." La présence des Red Flames est quoi qu'il en soit une victoire pour le football féminin belge qui dispute le premier Euro de son histoire. Un rendez-vous qui arrive au bon moment pour Ives Serneels. "En jouant la Cyprus Cup et l'Algarve Cup, nous avons disputé des tournois importants et on y appris beaucoup de choses. J'ai également récolté pas mal d'informations via mon entourage afin de bien préparer cet Euro. Les choses sérieuses vont seulement commencer. Après une longue préparation, je pense que nous sommes prêts et nous voulons récolter des points. Nous sommes arrivés à ce rendez-vous au bon moment et au bon endroit, c'est ça le sentiment qui prédomine." (Belga)

Nos partenaires