Euro 2017 de basket (d) - Ann Wauters: "la plus belle victoire de la Belgique, mais nous n'avons encore rien"

17/06/17 à 18:34 - Mise à jour à 18:36

Source: Belga

(Belga) La Belgique a créé l'exploit de battre la Russie, candidate au podium, 75 à 76 après prolongation samedi à Prague lors de la deuxième journée de l'Euro de basket féminin dans le groupe D. Pour Ann Wauters, il s'agit peut-être de la "plus belle victoire de l'histoire de la Belgique, mais nous n'avons encore rien dans les mains", tempère cependant l'intérieure flandrienne.

La Belgique est en effet certes assurée de disputer au moins un barrage mardi pour accéder aux quarts de finale, son objectif premier, mais le troisième match du groupe contre la Lettonie lundi (12h30) peut offrir encore aux Belgian Cats, la première (directement qualificative pour les quarts de finale), la deuxième ou la troisième place de sa poule. "C'est peut-être la plus belle victoire de l'histoire du basket féminin, mais il faut rester les pieds sur terre", a commenté l'intérieure flandrienne, 36 ans, auteur de 6 de ses 20 points dans la prolongation. "Cela peut mener vers quelque chose de très spécial, mais pour l'heure nous n'avons encore rien dans les mains. Nous nous sommes rapprochés très forts des quarts de finale, mais nous n'y sommes pas encore. Cette victoire contre la Russie est énorme avec un groupe jeune et enthousiasme avec lequel on peut construire de grandes choses. Il faut en profiter, mais il faut retenir les leçons de ce match. Que ce soit les points positifs et les points négatifs." La Belgique menait encore de 19 points à 13 minutes de la fin grâce à un début de match euphorique, mais la Russie est venue arracher la prolongation, favorable cependant aux Belgian Cats. "Pour la deuxième fois, le money-time nous sourit, mais il aurait très bien pu nous être défavorable. Cela tourne en notre faveur parce que nous restons lucide et assez mature. Mais comme contre le Monténégro, nous gaspillons l'avantage que nous avons forgé. C'est peut-être là le signe d'une certaine inexpérience encore dans le chef de ce jeune groupe. Il faut encore apprendre à conserver cet écart. Le positif, c'est que cela veut dire que nous avons encore une grande marge de progression." (Belga)

Nos partenaires