Eupen et l'Antwerp de nouveau en tête de la D2, Seraing et Eupen devant la CBAS

28/04/16 à 19:10 - Mise à jour à 19:10

Source: Belga

(Belga) Eupen et l'Antwerp sont de nouveau leaders de la Proximus League, devant le White Star Bruxelles. Seraing United et le KAS Eupen, clubs de division 2, ont décidé d'aller devant la Cour Belge d'Arbitrage pour le Sport (CBAS) afin de remettre en question le jugement émis par la Commission des litiges de l'Union belge de football (URBSFA) concernant le joueur de Seraing Jeffrey Rentmeister. C'est ce qu'a déclaré Herman Verbist, président des arbitres de la CBAS, jeudi à l'agence Belga. Selon les règlements de l'URBSFA, une procédure en appel devant la CBAS suspend provisoirement la décision de la Commission des litiges. Par conséquent, Eupen et l'Antwerp sont donc à nouveau leaders en D2, tandis que le White Star perd la 1e place acquise mardi.

En effet, l'article 1723.1 du règlement fédéral stipule que "l'introduction d'une demande devant la CBAS a un effet suspensif de la décision de la Chambre extraordinaire de la Commission des litiges". Les Etoilés (60 pts) ont donc perdu les deux points qu'ils avaient gagné sur tapis vert il y a quelques jours. Eupen et Antwerp (61) sont à nouveau en tête du championnant à l'aube de la dernière journée. Les Bruxellois accueillent samedi le Patro Eisden (15e) tandis que l'Antwerp reçoit Eupen dans un match décisif pour le titre et l'accession en Jupiler Pro League. Le White Star et trois autres clubs de D2 (Geel, Lommel United et Patro Eisden) avaient porté plainte à la suite d'une sanction infligée le 4 septembre au FC Seraing par la commission de discipline de la FIFA pour infraction à la tierce-propriété (TPO). Une pratique interdite dans laquelle un investisseur (dans ce cas Doyen Sports Investments) participe dans les droits économiques d'un joueur dans le but de faire une plus-value lors d'une revente future du joueur. Seraing a été sanctionné d'une amende et d'une interdiction de transferts nationaux et internationaux durant quatre "mercatos" (périodes de transfert). Le club, mis au courant de la sanction le 17 septembre, a toutefois engagé Jeffrey Rentmeister qui bénéficiait d'un transfert libre. Il a été enregistré le 9 octobre. La Commission des litiges (Chambre extraordinaire) de l'Union belge avait mardi décidé de donner raison aux clubs plaignants qui estimaient que les Sérésiens avaient aligné Jeffrey Rentmeister qui n'était pas en ordre d'affiliation. (Belga)

Nos partenaires