Eden Hazard veut "montrer quelque chose au public"

26/03/18 à 19:13 - Mise à jour à 19:14

Source: Belga

(Belga) Contre l'Arabie Saoudite, Eden Hazard veut "montrer quelque chose au public", a déclaré le capitaine des Diables Rouges, lundi, en conférence de presse à Tubize.

"C'est toujours l'objectif de montrer quelque chose au public", a expliqué Hazard. "Le stade ne sera pas plein, ce n'est pas la meilleure affiche sur papier c'est sûr, mais nous, nous sommes contents. Nous allons nous retrouver, quatre mois après le dernier match. Nous avons envie de passer un bon moment et de gagner ce match." Interrogé sur l'utilité d'un match amical contre l'Arabie Saoudite, Hazard s'est improvisé pendant quelques instants manager. "Si je suis dans la peau d'un manager, ce que je fais dans un match comme ça c'est essayer des choses, des nouveaux joueurs, un nouveau système. Je dirais aux joueurs de se faire plaisir." Après deux quarts de finale, au Mondial 2014 et à l'Euro 2016, la Belgique attend un exploit des Diables et de sa génération dorée. "On verra après la Coupe du monde si on a progressé. Sur les matchs de qualification, on a vu que nous étions costauds. Gagner en Grèce et en Bosnie, c'est la preuve que cette équipe a du caractère", estime Hazard. "Il y a quatre ans, c'était le premier grand tournoi de la plupart des joueurs. Cette fois, nous avons l'expérience, nous sommes prêts. Nous avons un objectif, aller en finale." Les Diables Rouges débuteront la Coupe du monde contre Panama. "Nous ne connaissons pas encore grand-chose de cette équipe, nous avons encore deux mois pour les étudier et le jour avant le match nous saurons tout sur eux", a souri Hazard interrogé par des journalistes panaméens à ce sujet. Récemment, Hazard a connu une déception avec son club, Chelsea, éliminé en 8e de finale de la Ligue des Champions. "Je pense qu'on a fait deux bons matchs, surtout à domicile, où on prend un but après une perte de balle et tirons deux fois sur le poteau. Le football, ça se joue sur des détails. C'est pareil en équipe nationale. C'est à nous à rester concentrés de la première à la dernière minute, surtout dans les grands matchs. C'est ce qui fait la différence." En club, Hazard a été utilisé à plusieurs reprises en tant que faux 9. "J'aime bien. C'est différent de mon poste de prédilection. Ce qui m'a déplu, c'est la façon dont nous avons joué, surtout contre City. Jouer en 9 ne me pose pas de problème, je veux être sur le terrain!" L'état de la pelouse du stade Roi Baudouin n'inquiète pas le N.10. "Lors des derniers matchs, on n'a pas pas à se plaindre de la pelouse. On s'adaptera. On a vu en Bosnie ce qu'on a réussi à faire sur un terrain catastrophique, on ne sait pas avoir pire." (Belga)

Nos partenaires