Dopage - Michele Ferrari condamné à dix-huit mois de prison

04/04/17 à 21:22 - Mise à jour à 21:24

Source: Belga

(Belga) Le sulfureux médecin italien Michele Ferrari a été condamné lundi à une peine de 18 mois de prison et à une amende pour sa participation à une affaire de dopage qui implique le biathlète italien Daniel Taschler et son père Gottlieb, ancien président de la Fédération mondiale de Biathlon, a fait savoir lundi l'agence de presse italienne ANSA. Ferrari ne pourra pas exercer sa profession de médecin pendant cette période.

Gottlieb Taschler a été condamné à un an de prison pour avoir proposé à son fils Daniel de se doper. Daniel Taschler a pour cela été condamné à neuf mois d'incarcération. La peine la plus lourde a donc été prononcée à l'encontre du médecin italien de 64 ans qui a été condamné pour commerce de produits dopants et pour son intervention en tant que médecin dans la pratique dopante. En dehors des amendes comprises entre 3.600 et 4.500 euros, la cour a demandé une compensation financière en faveur de la WADA (Agence Mondiale Antidopage). Les avocats des trois hommes ont d'ores et déjà fait appel de ces condamnations. Les faits ont été commis entre juillet 2010 et janvier 2011 et avaient été révélés par les médias italiens en 2014. A l'époque, des écoutes téléphoniques avaient mis en évidence les conversations entre Daniel Taschler et Ferrari, déjà suspendu de ses fonctions de médecins à l'époque. Depuis de nombreuses années, le nom du docteur Ferrari est souvent cité dans des affaires de dopage notamment dans le milieu cycliste. Celui-ci a d'ailleurs été condamné à plusieurs reprises pour avoir fourni des produits dopants à des coureurs. (Belga)

Nos partenaires