Diables Rouges - Roberto Martinez: "Vincent Kompnay ne se sentait pas bien"

10/11/16 à 00:29 - Mise à jour à 00:32

Source: Belga

(Belga) Roberto Martinez a dû revoir ses plans en toute dernière minute, alors que le coup d'envoi de Pays-Bas-Belgique s'apprêtait à être donné: il a dû renoncer à Vincent Kompany, finalement remplacé par Christian Kabasele. "Kompany était prêt. Puis il ne s'est pas senti bien. On a décidé de ne prendre aucun risque", a résumé le sélectionneur national au micro de la RTBF.

"Moi je veux que chaque joueur soit à 100% avant un match. Ce n'était pas le cas. Il vaut mieux que ça arrive avant que pendant le match." Le sélectionneur n'a pas voulu donner plus de détails sur la cause du renoncement de Kompany, qui aurait dû rejouer pour la première fois avec les Diables depuis un an. "Il ne se sentait pas bien, il n'était pas tout à fait libéré. Il a senti un petit blocage. Je serais surpris qu'il puisse jouer dimanche, mais il est encore trop tôt pour dire s'il sera prêt. Nous allons devoir évaluer la situation, notamment avec son club (Manchester City). S'il n'est pas prêt, je reprendrai un autre défenseur." Contre les Pays-Bas, Martinez a opté pour un dispositif inédit, sans véritable attaquant de pointe. "La prestation n'était pas complètement aboutie. On était un bon bloc pendant 20 minutes, puis nous nous sommes un peu désorganisés. Nous avons très bien joué en deuxième période. Chacun a travaillé dur pour aider les autres. Mais ce n'était pas le jeu qu'on voulait. Nous avons été menés. Ce n'est pas facile de revenir contre les Pays-Bas et même sans jouer de la façon dont nous voulions, nous y sommes quand même parvenus et avons eu les occasions pour nous imposer. Je suis satisfait de la détermination montrée par mes joueurs pour revenir dans le match. J'ai essayé une autre option et j'ai eu beaucoup d'informations en vue du match de dimanche contre l'Estonie" (Belga)

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos