Diables Rouges - "Nous devons apprendre à jouer face à de telles équipes"

26/03/17 à 01:02 - Mise à jour à 01:03

Source: Belga

(Belga) Le sélectionneur des Diables Rouges Roberto Martinez éprouvaient des sentiments mitigés à l'issue du partage 1-1 concédé face à la Grèce, samedi soir à Bruxelles, à l'issue de son 5e match dans le groupe H des qualifications du Mondial 2018 de football. Romelu Lukaku a arraché l'égalisation à la 89e minute.

La Belgique était partie pour concéder sa 1e défaite en qualifications d'un Mondial depuis mars 2009 (2-4 face à la Bosnie). Ce partage permet aux Belges de conserver la tête du groupe avec deux points d'avance sur la Grèce et trois sur la Bosnie. "Je suis déçu de notre prestation", a reconnu le technicien espagnol. "Nous avons laissé les Grecs faire ce qu'ils voulaient. On devait veiller à ne pas prendre de but et nous avons oublié que Mitroglou était dangereux. Le tempo était trop lent et le mauvais état de la pelouse y a joué un rôle. La Grèce est venue à Bruxelles avec un plan et l'a parfaitement exécuté: se créer une occasion et la convertir. De leur point de vue, ils ont parfaitement joué. Nous ne pouvons pas être frustrés si l'adversaire défend parfaitement. Eden Hazard et Kevin De Bruyne peuvent souvent faire la différence avec leur classe individuelle. L'équipe n'a pas su aujourd'hui trouver de solution, nous devons jouer de manière plus rationnelle et apprendre à jouer contre de telles équipes. Nous ne pouvons pas accepter d'être frustrés." "Ce soir, nous avons de nouveau vu une équipe: nous ne voulions absolument pas perdre. Nous n'avons pas eu beaucoup d'occasions. Après l'égalisation, il est dommage que nous n'ayons plus eu assez de temps. L'équipe ne voulait absolument pas accepter la défaite." Martinez avait surpris en alignant Fellaini au coup d'envoi. Radja Nainggolan a ainsi été positionné plus haut. "Je voulais Fellaini comme point d'encrage à côté d'Axel Witsel pour rivaliser avec le solide milieu de terrain grec. Je l'ai retiré en 2e période parce qu'il avait reçu une carte jaune et je ne voulais pas risquer de terminer à dix. Il a joué un match plus que décent", a conclu le coach fédéral. . (Belga)

Nos partenaires