Diables Rouges: Martinez s'en tient à son système tactique

28/05/18 à 18:13 - Mise à jour à 18:16

Source: Belga

(Belga) Les Diables Rouges ont encore trois matches de préparation avant de s'envoler pour la Russie le 13 juin. En affrontant le Portugal, champion d'Europe en titre, l'Égypte et le Costa Rica, l'équipe nationale va défier des nations semblables à celles du Mondial. Versée dans le groupe G, la Belgique jouera en Russie contre l'Angleterre, la Tunisie et le Panama.

Le sélectionneur national a, depuis longtemps, opté pour un dispositif en 3-4-2-1 et semble bien vouloir s'y tenir. "Les trois rencontres sont là pour nous préparer. Nous verrons, après chaque match, où le groupe se situe. Ce sont de réelles rencontres de préparation, il ne s'agira pas de tester énormément de nouvelles choses. Nous allons nous appuyer sur ce que nous avons déjà réalisé depuis deux ans", a expliqué le Catalan lundi en conférence de presse à Tubize. Pendant et après la campagne de qualifications, la plupart des questions tournaient autour du système de jeu de l'Espagnol, lui qui préconise une défense à trois. Cette option a même été ouvertement remise en question par des joueurs comme Kevin De Bruyne ou Thibaut Courtois. "Les joueurs travaillent différemment dans leur club mais maintenant, nous disposons d'une longue période ensemble pour travailler, pour clarifier certaines choses. Tout le monde saura précisément ce qu'il devra faire sans ballon." C'est probablement sans Cristiano Ronaldo que le Portugal se présentera à Bruxelles le 2 juin. L'attaquant du Real Madrid a reçu un peu de repos après une longue saison, ponctuée par une cinquième victoire en Ligue des Champions, la quatrième avec les Madrilènes. L'Égypte, adversaire de la Belgique le 6 juin, pourrait devoir se passer en Russie de son étoile Mohamed Salah, sorti blessé en finale de cette même compétition samedi. "Nous aimerions évidemment que tous les meilleurs joueurs soient là même si, pour nous, cela ne change pas grand chose. Le Portugal sera très fort sans Ronaldo, ils se sont imposés en finale de l'Euro sans lui." De certains sondages organisés ces dernières semaines, il est apparu que de nombreux Belges amateurs de football attendent des Diables qu'ils atteignent les quarts de finale à la Coupe du Monde en Russie, mais n'aillent pas plus loin. Une attente qui ne semble pas correspondre aux ambitions des joueurs, dont Eden Hazard, qui a déjà annoncé la couleur en disant viser pas moins qu'une place en finale du rendez-vous mondial. "Mes joueurs sont habitués à gagner beaucoup, et ils se donnent donc des objectifs élevés, c'est normal qu'ils en parlent", a estimé lundi le sélectionneur national Roberto Martinez. "Mais nous travaillons pas à pas: nous aurons trois matches pour prouver nos qualités et grandir dans le tournoi." (Belga)

Nos partenaires