Diables Rouges : Leander Dendoncker surpris par sa 1ere sélection

29/05/15 à 15:43 - Mise à jour à 15:43

Source: Belga

Le néo-Diable Leander Dendoncker a effectué ses deux premiers entraînements avec l'équipe nationale. Cette saison a été celle de l'éclosion sous le maillot d'Anderlecht pour ce Flandrien de 20 ans. Une révélation suivie d'une première sélection nationale chez les seniors. "Cette sélection m'a surpris", a avoué Leander Dendoncker, après l'entraînement de vendredi à Knokke-Heist.

Diables Rouges : Leander Dendoncker surpris par sa 1ere sélection

© BELGA

"Notamment, parce que j'ai moins joué durant les play-offs". "Selon moi, elle ne survient toutefois pas trop tôt. Elle constitue une motivation supplémentaire pour donner le meilleur de moi. J'en apprends énormément à m'entraîner ainsi avec des joueurs du top. J'ouvre tout grand les yeux. Les premiers jours se sont très bien déroulés, j'ai été bien accueilli par tout le monde à l'hôtel. C'est un bon groupe, ouvert, tout le monde est avide d'apprendre. Je ne m'angoisse pas à l'idée de devoir chanter devant tout le monde (un rituel imposé à tous les nouveaux venus chez les Diables, ndlr), ce sera vite derrière moi. Bref, ceci constitue une belle fin de saison pour moi. Je suis très satisfait. Je n'aurais pas imaginé pouvoir jouer autant à Anderlecht", a déclaré Leander Dendoncker.

Au Sporting bruxellois, il joue résolument dans l'entrejeu. Mais Dendoncker peut aussi évoluer en défense centrale, ce qui fait de lui un joueur intéressant, offrant une solution de rechange au coach fédéral. Le capitaine Vincent Kompany ne sera pas de la partie en raison d'une suspension et Thomas Vermaelen n'a pas été sélectionné, malgré sa rentrée après blessure au FC Barcelone. Marc Wilmots n'aura donc pas beaucoup de solution en défense. "Face à Arsenal, Gand et Courtrai, j'ai joué au n°4. C'est toujours un avantage de pouvoir se débrouiller à plusieurs places. J'espère évidemment avoir du temps de jeu mais pouvoir déjà s'entraîner avec toutes ces joueurs constitue une victoire en soi".

Le coach fédéral Marc Wilmots a nourri les rumeurs jeudi en ne démentant pas un éventuel départ pour le club allemand de Schalke 04. "Je ne sais pas si le coach va s'en aller. Ce n'est d'ailleurs pas à moi d'en parler. Mais Schalke est un beau club", a-t-il conclu.

En savoir plus sur:

Nos partenaires