Diables Rouges - Le danger peut venir de partout avec les Belges, selon le coach norvégien

04/06/16 à 17:57 - Mise à jour à 17:57

Source: Belga

(Belga) Dimanche, les Diables Rouges joueront leur troisième et dernière rencontre de préparation en vue de l'Euro en France (10 juin-10 juillet). Quatre jours après le décevant partage 1-1 contre la Finlande, un autre pays scandinave débarque à Bruxelles. Les Norvégiens, 51e au classement FIFA, se méfient des Belges revanchards.

"La Belgique sera hyper-motivée au coup d'envoi", a expliqué Yttergard Jenssen, joueur du FC Kaiserslautern, en D2 allemande. "Les Belges se trouvent dans la dernière ligne droite avant l'Euro et veulent redorer leur blason devant leur public après le partage contre la Finlande." Le médian de 28 ans pense que les Diables Rouges peuvent créer la surprise à l'Euro. "Les Belges font partie du top mondial. Avec Kevin De Bruyne et Eden Hazard, ils possèdent des joueurs offensifs de classe que tous les pays leur envient. De plus, la Belgique ne commence pas le tournoi en tant que favori. Ce rôle est pour la France et l'Allemagne. C'est un avantage pour les Belges". Stefan Strandberg s'attend aussi à des Belges entreprenants dimanche. "Les Belges voudront prendre leur revanche après le match contre la Finlande. Si c'est un avantage pour nous qu'ils vont peut-être s'épargner en vue de l'Euro? Peut-être, mais ils auront quand même peu de pitié de nous..." Le défenseur central de Krasnodar, 25 ans, sera sur ses gardes pour marquer Eden Hazard. "C'est un joueur du top. Après une saison difficile à Chelsea, il retrouve son meilleur niveau. Mais Axel Witsel et Nicolas Lombaerts, que je connais de la Russie, sont aussi d'excellents joueurs, même si ce dernier sera absent pour blessure." Per-Mathias Hogmo, le sélectionneur norvégien, voit ce match comme un "super-test" pour son équipe. "La Belgique est une équipe très forte", estime l'entraîneur de 56 ans. "Ce qui les rend si bons, c'est que le danger peut venir de tous les côtés. Tout le monde connaît De Bruyne et Hazard, mais Lukaku et Fellaini peuvent aussi marquer." Les Diables Rouges ont affronté les Norvégiens à huit reprises sans jamais être battus. Le dernier duel date d'août 2004. La rencontre, disputée à Oslo, s'était soldée par un partage 2-2. Thomas Buffel avait inscrit les buts belges. La Norvège n'a pu se qualifier pour l'Euro. Les Norvégiens ont terminé troisièmes de leur groupe de qualification avec 19 points, derrière l'Italie (24) et la Croatie (20). Au barrage, les Scandinaves ont été éliminés par la Hongrie. (Belga)

Nos partenaires