Diables Rouges: Laurent Ciman à l'arrière-droit

25/05/16 à 15:47 - Mise à jour à 15:46

Source: Belga

Dix-neuf joueurs, dont les trois gardiens, sont montés sur la pelouse du Stade Juan Antonio Samaranch de Lausanne pour l'entraînement de mercredi matin, le 5e depuis le début du stage des Diables Rouges qui préparent l'Euro-2016 de football (10 juin au 10 juillet) en France.

Diables Rouges: Laurent Ciman à l'arrière-droit

© BELGA

Un bon millier de supporters environ, dûment contrôlés par les services de sécurité à l'entrée très encombrée du complexe, ont assisté à la séance d'un peu moins d'une heure trente qui s'est déroulée sous un soleil rayonnant.

Nicolas Lombaerts (déchirure), Thomas Meunier (hématome) et Radja Nainggolan (déchirure) manquaient à l'appel. Ils sont toujours dans l'attente des résultats du scanner passé mardi.

Divock Origi, Dedryck Boyata et Marouane Fellaini participaient en revanche à la séance. Boyata s'est contenté de l'échauffement, puis a travaillé sur le côté avec le kiné avant d'accomplir quelques tours de terrain. La blessure aux ischio-jambiers du défenseur du Celtic n'est visiblement pas entièrement guérie, et sa participation au match amical de samedi après-midi (16h15) à Genève contre la Suisse demeure donc (très) douteuse.

Les Diables Rouges en état de marche ont disputé entre eux des petits matches sur une moitié de terrain. Marc Wilmots a ainsi permis de lire un petit peu dans ses cartes, en particulier lorsqu'il a testé une défense à quatre avec Laurent Ciman au back droit, Toby Alderweireld et Thomas Vermaelen (plus que très probable titulaire samedi) dans l'axe et Jan Vertonghen à gauche. Mais il a ensuite placé Axel Witsel au back droit.

Les derniers absents sont Yannick Carrasco (Atlético Madrid) qui dispute la finale de la Ligue des Champions contre le Real Madrid samedi à Milan, et Jason Denayer, (Galatasaray), finaliste de la Coupe de Turquie jeudi contre Fenerbahçe, qui est attendu vendredi.

Un deuxième entraînement est prévu à 17 heures, mais à huis clos, comme les deux séances de jeudi, interdites à la presse et au public.

En savoir plus sur:

Nos partenaires