Diables Rouges - "La Belgique a su souffrir", analyse Martinez

11/11/17 à 01:06 - Mise à jour à 01:07

Source: Belga

(Belga) "C'est un amical qui nous sera très utile", a commenté Roberto Martinez au terme du partage 3-3 réalisé par les Diables Rouges contre le Mexique, vendredi. "Nous avons dû souffrir, nous avons dû communiquer, nous avons dû devenir une équipe qui n'acceptait pas la défaite," constate l'Espagnol.

"Aujourd'hui nous voulions tester notre défense à 5 contre une équipe avec deux vrais ailiers. Ce n'était pas un système pour essayer de gagner le match, c'était un système pour essayer de nous exposer. On a vu un 3-5-2 et un 3-4-3, nous avons obtenu des informations. Je suis satisfait de notre match, mais oui, nous aurions pu faire mieux. Deux des buts que nous prenons font suite à des longs ballons...", a pointé le sélectionneur. "C'était important d'affronter une équipe comme le Mexique. Ils ont un courage incroyable, ils sont très bons en un contre un, ils sont très dynamiques. Le Mexique a aussi une grande astuce tactique. Ce match nous aidera dans la préparation au Mondial. Je suis heureux de cela", a expliqué Martinez. La Belgique se présentait avec une équipe remaniée suite aux nombreuses blessures. "J'ai apprécié l'attitude des joueurs face à l'adversité. Nous avons souffert et les jeunes joueurs ont prouvé qu'ils sont capables de faire face à cela. Et nous avons eu l'opportunité de jouer contre une équipe d'une autre confédération. C'est une nouvelle expérience pour beaucoup de joueurs. Cela nous donne énormément d'informations." Le match s'est soldé par un partage 3-3. "Six buts, c'est une fête du football. Il y avait deux équipes qui voulaient garder le ballon, qui étaient offensives et voulaient gagner le match." Très attendu, le retour en équipe nationale de Radja Nainggolan a finalement été reporté. "Radja a senti quelque chose à la fin de l'entraînement jeudi. Notre département médical a pris contact avec la Roma et il a dû rentrer. C'est vraiment dommage, car dans un match comme aujourd'hui, nous aurions pu voir Radja", a regretté Martinez. (Belga)

Nos partenaires